Alain Resnais et le protestantisme

Alain Resnais et le protestantisme

Avec Alain Resnais (1922-2014), c'est un des plus grands cinéastes français du dernier siècle qui s'en est allé. Ses rapports avec la religion n'étaient pas simples.

Un contenu proposé par Blog de Sébastien Fath

Publié le 27 mars 2015

Auteur : Sébastien Fath

Lire directement l’article sur Blog de Sébastien Fath

Ils se dessinaient sur un mode de mise à distance et d’interrogation exigeante, autour des enjeux du temps et de la mort, qui obsédaient ce bon vivant. Agnostique, Alain Resnais se voulait d’abord un esprit libre.

Les protestants, qui lui ont consacré une notice dans L’Encyclopédie du protestantisme (article de Pierre Bühler) ont notamment porté leur attention sur L’amour à mort (1984), drame amoureux qui met en scène un couple pastoral, sur fond de Cévennes protestantes.

« Protestantisme et cinéma français »

A travers cette œuvre exigeante, où s’illustrent les magnifiques Pierre Arditi, Sabine Azéma, André Dussolier et Fanny Ardant (dont une image du film a été réutilisée, pour la petite histoire, pour un livre de Jean Baubérot, Le retour des Huguenots, 1985), on peut s’interroger d’un peu plus près sur les rapports entre le cinéaste et le protestantisme. […]

Lire la suite sur Blog de Sébastien Fath

Dans la même rubrique...

De la lecture sur les protestants pendant la Grande Guerre

A l'occasion de l'armistice du 11 novembre, découvrez une sélection d'ouvrages des Editions Ampelos sur la Première guerre mondiale.

Un contenu proposé par Éditions Ampelos

Philip K. Dick, auteur mystique ?

Philip K. Dick, auteur américain de romans et de nouvelles, connu par ses œuvres de science-fiction serait-il au fond inspiré par la « caritas» chrétienne ?

Un contenu proposé par Campus protestant

« Eiffel », une tour monumentale plombée par un drame amoureux

La balance du film penche trop du côté du drame amoureux, traité somme toute de façon assez convenue.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

Les Zazous – All too soon (tome 1)

"Bande dessinée en fugue", une chronique de Thierry Saint-Solieux, au micro de Fabrice Henriot.

Un contenu proposé par Radio Semnoz

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Blog de Sébastien Fath

Agrégé d’histoire, ancien élève de l’École Normale Lettres Sciences Humaines (LSE), docteur de l’EPHE, Sébastien Fath est chercheur au CNRS, membre du Groupe Sociétés Religions Laïcités.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast