Asphalte

Asphalte

Un ascenseur se trouve en panne dans une cité. Cet inconvénient majeur permet trois rencontres surprenantes et improbables mais riches de poésie et de tendresse. Un sujet tiré des Chroniques de l’asphalte, un recueil de nouvelles écrites par le réalisateur, Samuel Benchetrit, en 2005.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 14 octobre 2015

Auteur : Nicole Vercueil

Lire directement l’article sur Pro-Fil

Un adolescent dont la mère est absente toute la journée, la mère dévouée d’un repris de justice, une infirmière de nuit épuisée qui fume une cigarette, devant l’hôpital, pour se redonner du courage, ce n’est pas un inventaire à la Prévert mais les personnages que Benchetrit met en scène pour donner un autre regard sur les cités banlieusardes. On peut y voir aussi Dédé qui bavarde toujours avec son copain devant l’entrée de l’immeuble ou sur son toit. Il rend de multiples services comme ouvrir une porte lorsqu’on a oublié la clef à l’intérieur. Il suffit de crier par la fenêtre pour l’appeler. Non, il n’est pas serrurier, mais il sait faire.

« Trois histoires de chutes » dit Benchetrit de son film, elles sont menées en parallèle, mais trois chutes bien différentes : Fauteuil roulant dû à un excès d’exercice sur un vélo d’appartement pour Sternkowitz, le solitaire aigri du premier étage ; il ne voulait pas donner un sou pour la réparation de l’ascenseur et devait donc en principe renoncer à l’utiliser ; il ne peut désormais sortir qu’en cachette, tard dans la nuit pour ne pas être vu l’utilisant. Descente brutale dans l’échelle des classes sociales pour Jeanne Meyer, comédienne qui déménage dans l’immeuble et n’ouvre pas ses cartons, persuadée qu’elle va retrouver un rôle de jeune première alors qu’elle n’en a plus l’âge. Atterrissage en catastrophe, sur le toit, d’un astronaute américain perdu par la NASA, ne connaissant pas un mot de français et voué impérativement à rester incognito. […]

Lire la suite sur Pro-Fil

Dans la même rubrique...

La divinité du Christ face à l’Islam

Depuis les années 1980, on constate l’émergence de savants musulmans s’attaquant avec plus ou moins de pertinence à la pensée biblique.

Un contenu proposé par Blog de la librairie Jean Calvin

« Le monde au balcon, carnet dessiné d’un printemps confiné »

Sophie Lambda raconte le début de son année 2020 sans se douter que la moitié de la planète devra se confiner face au coronavirus deux mois plus tard.

Un contenu proposé par Le bal littéraire des sardines

« Dieu au banc des accusés »

Dans ce recueil d'essais et de discours, publiés pour la plupart entre 1942 et 1948 et rassemblés après sa mort, C. S. Lewis fait le constat de la fin d’une époque, celle où Dieu portait un jugement sur l’homme.

Un contenu proposé par Éditions Empreinte temps présent

La chronique cinéma de Fréquence protestante

Garance Hayat présente les films à l'affiche avec notamment "Drunk" de Thomas Vinterberg, "A dark dark man" de Adilkan Yerdanov et s'entretient avec Virginie Efira pour le film "Adieu les cons".

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram