#Cannes2018 : « Trois visages », le chef d’oeuvre de Jafar Panahi

#Cannes2018 : « Trois visages », le chef d’œuvre de Jafar Panahi

Encore quelques belles découvertes parmi les films présentés lors du Festival de Cannes 2018.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 15 mai 2018

Auteur : Waltraud Verlaguet

L’émotion fut vive en ce milieu du festival de Cannes devant la chaise vide de Jafar Panahi. Le réalisateur maintes fois primé, dont l’Ours d’Or à Berlin en 2015 pour Taxi Téhéran, est soumis depuis 2010 à une interdiction de quitter le pays et d’exercer son métier. Est-ce pour cette raison que son nouveau film, Se Rokh (Trois visages), raconte l’histoire d’une jeune fille qui veut devenir comédienne, alors que sa famille, son milieu, tout l’en empêche ? Comme si Jafar Panahi voulait dire […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Sur le même thème

#Cannes2018 : « Le livre d’images » de Jean-Luc Godard, désarçonnant

Waltraud Verlaguet raconte ses dernières projections à Cannes, entre émerveillements et loufoqueries.

Un contenu proposé par
#Cannes2018 : « Wildlife », un film remarquable

#Cannes2018 : « Wildlife », un film remarquable

Waltraud Verlaguet, rédactrice en chef de Vu de Pro-Fil, fait part de ses coups de cœur à Cannes.

Un contenu proposé par
#Cannes2018 : une ouverture sobre et un jury engagé

#Cannes2018 : une ouverture sobre et un jury engagé

Le Festival de Cannes 2018 a démarré sous la présidence de l’actrice australienne Cate Blanchett.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire

Découvrez le blog Regards sur les paroisses