reine

Catherine de Médicis

Céline Borello signe ici un beau portrait, dans un format très appréciable et accessible au grand public permettant au curieux d’entrer dans l’histoire de France pour qu’à la fin sa vision de cette grande dame en ressorte changée.

Un contenu proposé par Blog de la librairie Jean Calvin

Publié le 4 mars 2021

Lire directement l’article sur Blog de la librairie Jean Calvin

Rares sont les femmes à avoir eu autant de pouvoir au sein de la France d’ancien Régime. Catherine de Médicis, issue d’une riche famille vénitienne atteint, presque malgré elle, les plus hautes sphères du royaume de France. Son parcours atypique, mouvementé et incroyablement pérenne en a fait une personnalité majeure de l’histoire de France. En effet, rien ne prédestinait Catherine de Médicis à devenir successivement dauphine, reine, veuve, régente et mère de trois monarques, étant donné que sa famille, bien que l’une des plus riche d’Italie, ne possédait aucune noblesse de sang, élément quasi indispensable dans les unions de l’époque. Petite fille de Laurent de Médicis, dit le Magnifique, elle grandit en Italie dans un contexte de jeux de pouvoirs complexes, notamment à Venise, où plusieurs familles se disputent la gouvernance de la ville.

Le premier chapitre de l’ouvrage revient sur des éléments de vie majeurs de la jeune florentine tout en soulignant de manière pertinente la complexité du jeu politique dans la péninsule italienne. Très tôt, « elle fait face à des épreuves pour le moins marquantes: la perte de ses parents, sa prise d’otage par les républicains et un mariage arrangée avec le cadet de la famille des Valois ». On apprends ainsi que ses premières années de vie l’on conduit à « expérimenter intimement les conséquences d’une diplomatie européenne mouvementée, les contrecoups d’une politique clanique de conquête du pouvoir » qui façonnent sa personnalité de manière évidente et annoncent avec force les « moteurs de son destin ». […]

Lire la suite sur Blog de la librairie Jean Calvin

Dans la même rubrique...

Lesguidières, dernier connétable de France

François de Bonne de Lesguidières a été fait duc et pair puis connétable de France en 1622, il y a quatre cents ans.

Un contenu proposé par Le Protestant de l’Ouest

Pierre et Hélène Gagnier

Le 1er mai prochain, le Centre Protestant de Rencontre de Nice prendra le nom de Centre Pierre et Hélène Gagnier, Justes parmi les Nations.

Un contenu proposé par Réveil

La destruction des idoles

Un état des lieux des pratiques iconoclastes, d'Abraham à l'État islamique.

Un contenu proposé par Labor et Fides

Jasenovac, l’Auschwitz des Balkans

En mai 2022 au Raincy une conférence-exposition présente le terrible sort réservé dans l’État indépendant de Croatie par les miliciens oustachis aux enfants serbes, roms et juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Blog de la librairie Jean Calvin

Un blog pour se tenir au courant de l’actualité littéraire du protestantisme et des événements culturels qui lui sont attachés.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast