C’est étrange besoin d’être bénis

Quel beau sujet d’étude de théologie pratique que la bénédiction, permettant de croiser des données bibliques, historiques, sociologiques et anthropologique

Un contenu proposé par LibreSens

Publié le 3 décembre 2020

Lire directement l’article sur LibreSens

Entrecoupés de récits de vie en rapport avec le sujet, les divers chapitres suivent globalement ces grandes sources de connaissances et de réflexion. La première partie présente les données bibliques, surtout dans l‘Ancien Testament où la bénédiction de Dieu et la bénédiction rendue à Dieu ont une grande place, souvent en rapport avec l’alliance et les engagements réciproques entre Dieu et nous. Il y est aussi question de la malédiction. Puis la bénédiction par excellence est concentrée sur la personne de Jésus-Christ.

Viennent ensuite des données historiques et d’analyse des pratiques, particulièrement dans les Églises occidentales, avec, entre autre la méfiance des Églises issues de la Réforme vis-à-vis de bénédictions risquant d‘être contaminées par la magie. La pratique actuelle de bénédictions est étudiée de façon assez détaillée et, parmi elles, celles qui ont lieu lors de mariages y compris entre personnes du même sexe, mais aussi en bien d’autres occasions, y compris concernant des objets, selon le « Livre des bénédictions » catholique.

La pratique de la bénédiction de malades, en monde catholique et pentecôtiste est bien analysée, suivie d’une présentation critique de l’usage de la bénédiction en lien avec la théologie de la prospérité ou extravagant comme celle dite de Toronto.

Après ce vaste tour d’horizon, tout en ayant noté que toute bénédiction n’est pas forcément bonne, Élisabeth Parmentier propose une remise en valeur dans les Églises de la Réforme du sens de la bénédiction et de sa pratique, en lien avec l’accompagnement pastoral et communautaire. Elle pourrait être donnée lors des moments heureux ou difficiles de rupture ou d’épreuve, comme signe discret mais ferme de confiance et d’espérance. Elle invite aussi non seulement à demander la bénédiction ou à l’offrir, mais aussi à être une bénédiction des uns pour les autres et pour la création.

De quoi s’informer, de quoi réfléchir, de quoi […]

Lire la suite sur LibreSens

Dans la même rubrique...

Paul, sa vie et son œuvre, selon NT Wright

L'auteur souligne notamment que la pensée de Paul s’appuie sur le récit biblique en proclamant l’accomplissement du plan divin à long terme.

Un contenu proposé par Vivre et espérer

5ème SET

Analyse du dernier film de Quentin Reynaud dont le personnage principal, un joueur de tennis semi-professionnel incarné à l'écran par Alex Lutz, s'apprête à jouer le dernier match d'une carrière marquée par l'échec. Une quête désespérée, un récit sportif épique.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Heredia Koffi interprète « Le bon Dieu est une femme »

Heredia Koffi, chanteur dans le groupe Family One, rend hommage aux mères et célèbre l'amour inconditionnel de Dieu au travers de la chanson de Corneille.

Un contenu proposé par Campus protestant

14 juin 1986. Jorge Luis Borges et la Bible

Jorge Luis Borges est un écrivain argentin de prose et de poésie, né le 24 août 1899 à Buenos Aires et mort à Genève le 14 juin 1986.

Un contenu proposé par Un jour dans l’histoire

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

LibreSens

Le blog LibreSens publie des comptes rendus de lecture écrits non par des critiques littéraires ou des journalistes, mais par des lecteurs avertis (pasteurs, laïcs engagés, théologiens, historiens, philosophes, biblistes…), ce qui constitue son originalité. LibreSens est le Club de lecture des amis du CPED (Centre protestant d’étude et de documentation).

Derniers contenus du partenaire