Chez nous

Entre Lille et Lens, le parti Bloc patriotique parvient à recruter une infirmière très respectée pour conduire la liste des municipales. Lucas Belvaux dénonce ici la manière d’agir du Front national.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 12 avril 2017

Auteur : Françoise Wilkowski-Dehove

Lire directement l’article sur Pro-Fil

Réalisateur engagé, cherchant à démonter l’entreprise de dédiabilisation du Front National ? Lucas Belvaux a sorti son film, en pleine campagne pour la présidentielle française, « pour les citoyens qui réfléchissent avant de voter », en prévenant que « le vote d’extrême-droite n’a jamais profité aux classes populaires ». Le Bloc patriotique de Chez nous affirme défendre les intérêts du peuple mais son représentant à Hénard , le bon docteur Berthier (Dussolier, magnifique), dit platement : « le programme, on n’en a rien à foutre ». Le titre est emprunté aux slogans scandés par les militants dans les meetings : ‘On est chez nous !’. Bien agencé, le scénario raconte comment une simple citoyenne, très éloignée de toute politique mais devant affronter chaque jour un tas de problèmes dans son métier comme dans sa vie personnelle, est amenée à se rapprocher d’un parti populiste dont elle va vite détester les méthodes.[…]

Lire la suite sur Pro-Fil

Dans la même rubrique...

Bilan : naissance et affirmation du protestantisme

L’humanisme des XVe et XVIe siècles a renouvelé les savoirs, favorisé l’étude des textes anciens et encouragé ainsi une lecture directe de la Bible.

Un contenu proposé par Musée protestant

« Le passager n° 4 » : huis clos dans l’espace

Ce film est un survival spatial sous la forme d’un thriller psychologique en huis clos.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

Transmettre la mémoire de la Shoah

La photographe Karine Sicard-Bouvatier présente un libre bouleversant, « Déportés, leur ultime transmission », qui nous invite à prendre le relai des derniers survivants de la Shoah.

Un contenu proposé par Le blog de Frédérick Casadesus

Pascal Ory, « protestant d’honneur » ?

Cet historien de la culture, qui vient d’être élu à l’Académie française, associe l’éclectisme à la rigueur intellectuelle.

Un contenu proposé par Le blog de Frédérick Casadesus

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire