Comprendre la révocation de l’édit de Nantes

Comprendre la révocation de l’édit de Nantes

Le 10 avril, Philippe Joutard, recteur honoraire des Académies de Toulouse et de Besançon, donnera une conférence sur le thème de la révocation de l’édit de Nantes.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes - Paris

Publié le 5 avril 2018

Un second édit, l’édit de Fontainebleau datant de 1685, vient annuler les acquis et avancées pour les protestants français du fameux édit de Nantes, datant de 1598, et annoncé comme « perpétuel et irrévocable ». Ce second édit est connu sous l’appellation de Révocation de l’édit de Nantes…

La révocation constitue véritablement un ébranlement profond pour les protestants français, atteints dans leur chair et dans leur âme. Le regard porté par la postérité et l’historien est nécessairement critique au vu des répercussions si dommageables pour les protestants français, mais aussi des conséquences néfastes pour la France dans des domaines divers, qu’ils soient d’ordre militaire, économique, politique, moral enfin. Une question prégnante se pose alors à l’historien : qu’est-ce qui a retenu, sinon empêché l’État, devant l’échec indiscutable d’une telle mesure, dramatiquement inutile au demeurant, de réexaminer, modifier, annuler même l’édit en question ?

Philippe Joutard ancien recteur des universités, directeur à l’École pratique des hautes études, publie un nouveau livre sur cette question en proposant une approche inédite de cette question. Creusant le sillon de l’analyse, l’historien nous présente ici une approche surprenante et brillante de ce texte qui faillit être fatal au protestantisme.

À 20h30 au temple d’Auteuil, 53 rue Erlanger, 75016 Paris

Sur le même thème

Rennes sous l’Édit de Nantes

C’est à Rennes que les huguenots eurent le plus à souffrir de la vindicte de leurs ennemis : son temple fut brûlé ou démoli cinq fois de suite en moins d’un siècle !

Un contenu proposé par Les Protestants bretons

Sur les pas des Huguenots

Du Poët-Laval (Drôme) à Bad Karlshafen (Allemagne), en passant par Genève, un itinéraire culturel du Conseil de l’Europe marche sur les traces de l’exil des Huguenots dauphinois, au lendemain de la révocation de l’édit de Nantes.

Un contenu proposé par Musée protestant

Quand le Parlement de Bretagne refusait l’enregistrement de l’Édit de Nantes…

La résistance des magistrats bretons s’inscrit dans un mouvement plus général de refus dans l’ouest du royaume. Le cas le plus évident concerne le parlement de Normandie.

Un contenu proposé par Les Protestants bretons

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Paroles Protestantes – Paris

Paroles protestantes – Paris est le journal des réformés et luthériens en Région parisienne. Il apporte tous les mois à ses lecteurs informations et réflexions. Un dossier, préparé avec la presse régionale protestante, aborde chaque mois un thème de société.

logo

Derniers contenus du partenaire