Décadence fin de siècle

Décadence fin de siècle

La France de la fin du XIXe siècle est considérée avec optimisme. Michel Winock veut réagit contre cette vision trop unilatérale.

Un contenu proposé par LibreSens

Publié le 9 août 2018

Lire directement l’article sur LibreSens

Compte-rendu de Jean-Claude Widmann

Certes, après les soubresauts de la Révolution et de ses suites, le régime politique paraît enfin stabilisé. On nous dit que le progrès est en marche. L’affluence à l’exposition universelle de 1889 pour le centenaire de la Révolution manifeste bel et bien une adhésion populaire. Marcelin Berthelot assure que, par la science, les générations futures vivront mieux…

Mais les élites ne suivent pas. La mort de Victor Hugo en 1885 est le signe d’un tournant. Les écrivains dont on parle sont à contre-courant. Huysmans, ancien disciple de Zola, écrit À rebours, œuvre d’un misanthrope accablé d’ennui par le monde contemporain. Il se veut « décadent ». Barrès promeut la fermeture : « La France hospitalière, c’est un beau mot, mais hospitalisons d’abord les nôtres ! » Léon Bloy publie Le désespéré, cri de rage contre le monde moderne. Paul Bourget partage avec Barbey d’Aurevilly une attitude anti-moderne. La mode est au refus du rationalisme, cultivant l’occultisme, l’hypnotisme. Il faut, dit-on, sauver l’Église catholique, gravement menacée par l’école laïque de Jules Ferry, par les francs-maçons, par-dessus tout par les juifs. Car l’époque voit la montée de l’antisémitisme en France. L’écrivain Edouard Drumont axe sa […]

Lire la suite sur LibreSens

Sur le même thème

3 juillet 1892. Cahors, et le poète Clément Marot

3 juillet 1892. Cahors, et le poète Clément Marot

Inauguration à Cahors, sa ville natale d’une fontaine monumentale en hommage au poète Clément Marot.

Un contenu proposé par Un jour dans l’histoire

La bibliothèque de la SHPF

Si Paris vous était conté ! Épisode 4 - La Société de l’Histoire du Protestantisme Français (SHPF) s’installe dès 1885 au 54 rue des Saints-Pères, dans un immeuble acquis par Fernand de Schickler.

Un contenu proposé par Musée virtuel du protestantisme
Adolphe Monod : le réveil protestant français

Adolphe Monod : le réveil protestant français

Le livre d’Etienne Tissot, professeur de médecine et passionné de théologie, retrace avec brio le parcours hors norme du prédicateur.

Un contenu proposé par Blog de la Librairie protestante

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

LibreSens

LibreSens est le Club de lecture des amis du CPED (Centre protestant d’étude et de documentation). Le blog LibreSens publie des comptes rendus de lecture écrits non par des critiques littéraires ou des journalistes, mais par des lecteurs avertis (pasteurs, laïcs engagés, théologiens, historiens, philosophes, biblistes…), ce qui constitue son originalité.

Derniers contenus du partenaire

Bel été avec les médias protestants !