Muse de Michel Berger, lequel avait grandi dans une famille judéo-protestante (Haas-Hamburger), France Gall avait su dépasser le simple « divertissement » pour traiter, dans ses chansons populaires des années 1980, d’enjeux de développement, d’interculturalité, d’écologie.

Avec Michel Berger, elle portait une attention toute particulière pour l’Afrique subsaharienne, qu’elle avait appris à connaître en profondeur, au travers de titres comme Babacar ou […]