Hérode

Hérode

Que sait-on de Hérode hormis qu’il commanda un « massacre des Innocents » ? Dans cet ouvrage, l’historienne Mireille Hadas-Lebel livre une biographie détaillée du roi Hérode Le Grand, qui régna sur la Judée.

Un contenu proposé par LibreSens

Publié le 8 décembre 2017

Lire directement l’article sur LibreSens

Compte-rendu de Jean-Claude Widmann, paru dans la revue LibreSens de novembre-décembre 2017

Hérode, 73 à 4 avant J.C., est connu des lecteurs de la Bible à cause des versets de Matthieu sur le « Massacre des innocents », mais pas beaucoup plus. Ce fut en fait un prince hellénistique de grande importance. Nous le connaissons surtout par Flavius Josèphe (37-100), cet historien juif qui, au moment de la Guerre juive de 66-70, s’est mis délibérément au service des Romains.

Originaire de l’Idumée, ce pays de semi-nomades situé au sud de la Judée, il n’était, en fait, qu’à demi juif, ce qui le rendait suspect aux yeux des juifs de bonne tradition. Suspect aussi lorsque, devenu roi de Judée et Galilée par la protection des Romains, il mena une politique de romanisation et d’hellénisation du pays tout à fait outrancière, alors même qu’il se voulait protecteur des juifs. S’il demeura néanmoins plus de trente ans au pouvoir c’est beaucoup par le fait de son habileté diplomatique (il sera protégé par Antoine, puis par Octave devenu Auguste) et son incroyable dureté  […]

 

Lire la suite sur LibreSens

Sur le même thème

#BonneLecture : « Hérode »

Un livre de Mireille Hadas-Lebel, paru aux Editions Fayard.

Un contenu proposé par Service radio – FPF
#BalanceTonHérode

#BalanceTonHérode

Et si à l'instar d'un Harvey Weinstein, le roi Hérode était le parfait modèle d'abuseur, s'interroge Gilles Bourquin, co-rédacteur en chef du journal Réformés.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

LibreSens

LibreSens est le Club de lecture des amis du CPED (Centre protestant d’étude et de documentation). Le blog LibreSens publie des comptes rendus de lecture écrits non par des critiques littéraires ou des journalistes, mais par des lecteurs avertis (pasteurs, laïcs engagés, théologiens, historiens, philosophes, biblistes…), ce qui constitue son originalité.

Derniers contenus du partenaire