It Must Be Heaven

Elia Suleiman fuit son pays, la Palestine, pour trouver le bonheur et la paix. Ce n’est pas si facile et son pays lui colle aux chaussures.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 14 décembre 2019

Auteur : Jean Wilkowski

Lire directement l’article sur Pro-Fil

Avec son identité particulière d’arabe chrétien ayant un passeport israélien, Elia Suleiman s’inscrit dans la tradition du film burlesque et absurde, celle de Buster Keaton aux États-Unis, celle de Pierre Etaix et Jacques Tati en France. A l’exemple des films de ses prédécesseurs, il est le personnage principal de son film. Ayant décidé de fuir sa patrie d’origine, où chaque jour ses citronniers sont pillés par son voisin, Elia se retrouve, avec son canotier et sa face impavide, d’abord à Paris, puis […]

Lire la suite sur Pro-Fil

Dans la même rubrique...

La chronique cinéma de Fréquence protestante

Garance Hayat présente les films à l'affiche et notamment "Benni" de Nora Fingscheit, et "L’ombre de Staline" de Agnieszka Hollande.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

Les années 1980 à 2000, l’individualité (2)

Cette série d'articles s'attache à suivre l'évolution de la louange. Au programme de cet épisode : les années 1980 à 2000.

Un contenu proposé par Pensées d’un musicophile

Project Dance Paris 2020 : retour sur l’événement

Le samedi 1er août avait lieu la 5e édition de Project Dance Paris, du festival de danse chrétien sur la place de la République.

Un contenu proposé par Un tour des arts

Un bagne français en Indochine

Le bagne français dont ce livre raconte la longue histoire (de 1861 à 1993) est fort peu connu chez nous.

Un contenu proposé par LibreSens

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram