J'accuse
Ciné

J’accuse

L’histoire de l’Affaire Dreyfus vu par Roman Polanski. Avec Jean Dujardin et Louis Garrel dans les rôles titres.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 15 janvier 2020

Auteur : Nic Diament

Lire directement l’article sur Pro-Fil

Résumé :

C’est l’histoire de l’Affaire Dreyfus, une erreur judiciaire sur fonds d’antisémitisme, qui déchira la France de 1894 à 1906, racontée du point de vue du Colonel Picquart. Ce dernier, nommé à la tête du contre-espionnage, découvre que les preuves contre Dreyfus ont été fabriquées et il mène, au péril de sa carrière et même de sa vie, un combat acharné pour dénoncer les coupables et faire réhabiliter le Capitaine Dreyfus.

Analyse :

Polanski s’attaque à un sujet peu abordé par le cinéma, sauf en France, les films de Georges Méliès dès 1899 et de Zecca (1902 et 1908), puis à l’étranger et dans les années Trente, deux ou trois films dont La vie d’Émile Zola de l’Américain Dieterle (1937). Il faudra attendre la fin du XXème siècle pour voir l’Affaire enfin traitée dans deux téléfilms : Emile Zola ou la conscience humaine (Stellio Lorenzi,1978) et L’affaire Dreyfus (Yves Boisset, 1995).

Polanski suit le livre intitulé D. de Robert Harris, scénariste de Ghostwriter, qui s’éloigne de la vérité historique stricte, en hypertrophiant le rôle du colonel Picquart, et minimisant celui des autres soutiens du Capitaine injustement incarcéré, notamment celui de […]

Lire la suite sur Pro-Fil

Dans la même rubrique...

Cannes : « The Truman Show » un film qui invite à la réflexion théologique

L'affiche officielle de la 75e édition du Festival de Cannes rend hommage au "Truman Show". L'occasion pour le critique ciné Jean-Luc Gadreau de revenir sur le chef-d'œuvre de Peter Weir, sous l'angle de la métaphore spirituelle.

Un contenu proposé par Campus protestant

En nous

En 2011, dans "Nous, princesses de Clèves", un groupe de lycéens des quartiers nord de Marseille découvrait, grâce à leur professeure de français, un texte qui faisait écho à leurs peurs et à leurs aspirations. 10 ans après, que reste-t-il de leurs espoirs de liberté, d’égalité et de fraternité ?

Un contenu proposé par Pro-Fil

« L’ombre d’un mensonge » : une histoire d’amour triste et belle

C’est un film tout en retenue, d’un romantisme déchirant et sobre à la fois.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

« En thérapie » : la magie opère à nouveau !

En face du même psy, le Docteur Dayan, toujours incarné à la perfection par Philippe Pierrot, on rencontre quatre nouveaux patients.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast