hommage

Jean-Pierre Bacri, un comédien atypique

Le pasteur baptiste et critique cinéma Jean-Luc Gadreau partage quelques souvenirs sur la carrière de Jean-Pierre Bacri, décédé le lundi 18 janvier.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 19 janvier 2021

Auteur : Jean-Luc Gadreau

« Ou ça bat, ou ça bat plus. Et en l’occurrence ça bat ! » disait Bacri avec bienveillance à madame Cisca dans Grand Froid, l’une des plus belles fables cinématographiques de 2017 à mon goût, vrai petit bijou d’humour noir, sans doute passé trop inaperçu. Mais hélas, pour lui depuis hier, ça ne bat plus ! Quelques semaines après le départ de Claude Brasseur, un autre grand nom tant aimé du cinéma français s’en est allé. L’acteur et scénariste Jean-Pierre Bacri est décédé à 69 ans, ce lundi 18 janvier, d’un cancer.

Le Martin Luther King Day s’est tristement assombri en fin de journée quand l’info est tombée. Car le Bacri, on l’appréciait. Il nous régalait tant. Et moi, je l’aimais vraiment bien. Une réelle tendresse, pas juste personnelle puisqu’elle transparait de tellement d’hommages rendus en quelques heures, envers ce personnage que l’on a sans doute trop réduit à l’aigri-ronchon de service. Alors, oui, bien sûr, ce personnage, il en avait un peu fait son fonds de commerce. Ça lui allait si bien. Le type qui râle, qui a toujours un truc à […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

La vie de Galilée (1e partie)

Une chronique scientifique proposée par les élèves de l'Ecole des Mines d'Alès.

Un contenu proposé par Radio Grille Ouverte

Bob Denard

"Bande dessinée en fugue", une chronique de Thierry Saint-Solieux, au micro de Fabrice Henriot.

Un contenu proposé par Radio Semnoz

« Les intranquilles », l’amour à l’épreuve d’une maladie

Un drame intime poignant mais aussi et surtout une histoire d'amour bouleversante, à l'épreuve terrible d'une maladie dont on ne guérit pas.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

« Les routes de l’esclavage »

Une publication liée à une série documentaire de quatre films intitulés « Les routes de l’esclavage » diffusée sur ARTE et dont l’auteure, Catherine Coquery-Vidrovitch, fut la conseillère historique.

Un contenu proposé par LibreSens

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants