Joker
ciné

Joker : un film déroutant, étrange

On connaît le Joker, face et habits de clown, qui affronte Batman dans Gotham City. L'originalité ici est de proposer une introspection du personnage, incarné par l'extraordinaire Joaquin Phoenix.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 2 octobre 2019

Auteur : Alain Le Goanvic

Lire directement l’article sur Pro-Fil

Enfant de père inconnu, abandonné par sa mère, Joker est bipolaire, et psychopathe parfait, violent et touchant… Je n’en dirai pas plus de ce film époustouflant, qui apporte à la fin une résolution d’énigme ! La boucle est bouclée : Batman l’orphelin de Gotham, qui se consacre au Bien, devra forcément subir la violence de Joker.. Un peu de psychanalyse élémentaire.

En 1981, à Gotham City, Arthur Fleck (Joaquin Phoenix transcendant) travaille dans une agence de clowns. Méprisé et incompris, il mène une vie en marge de la société, dans un immeuble miteux avec sa mère Penny. L’histoire est celle d ‘un homme sans identité qui lutte avec des moyens dérisoires. D’où la violence qui s’insinue partout, car Joker va peu à peu devenir le symbole de la résistance des paumés, des pauvres contre les riches. Mais l’accueil du public américain semble très divisé sur le sens à donner à ce film hors norme.

Analyse

Un soir dans le métro trois hommes violentent une femme. Fleck intervient mais il se fait violemment agresser et tabasser. Muni d’une arme, il […]

Lire la suite sur Pro-Fil

Dans la même rubrique...

« Mank » : hommage au cinéma et critique de son industrie

Dépassant la question de l’écriture du scénario de "Citizen Kane", "Mank" propose une réflexion sur le cinéma mais aussi, de façon plus intime, sur la solitude et les chemins de rédemption.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

L’envie d’écriture des hommes de pouvoir

Pour quelles raisons les responsables politiques Français tiennent-ils à ce point à publier des livres ? L’essayiste et historien Jacques Julliard nous livre son analyse.

Un contenu proposé par Le blog de Frédérick Casadesus

Victime du IIIe Reich

Lecture du livre d'Oscar Lalo, "La race des orphelins", paru en 2020 chez Belfond. C'est son deuxième roman.

Un contenu proposé par Évangile et liberté

Aldobrando, roman graphique initiatique

Dans Oxebo, Emmanuelle Klein reçoit Luigi Critone, dessinateur du très bel album Aldobrando, scénarisé par Gipi et publié chez Casterman qui fait partie de la sélection officielle du prochain Festival d’Angoulême.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire