comédie

La bonne épouse

Une comédie légère, réjouissante, drôle même dans ses côtés caricaturaux, qui n’a pas seulement l’ambition de nous divertir gentiment mais qui est plus profonde. A retrouver dans les salles enfin ouvertes !

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 15 juillet 2020

Auteur : Marie-Jeanne Campana

Lire directement l’article sur Pro-Fil

Tenir son foyer et se plier au devoir conjugal sans moufter : c’est ce qu’enseigne avec ardeur Paulette Van Der Beck dans son école ménagère. Ses certitudes vacillent quand elle se retrouve veuve et ruinée. Est-ce le retour de son premier amour ou le vent de liberté de mai 68 ? Et si la bonne épouse devenait une femme libre ?

Comme il l’a déjà fait dans ses précédents films, Martin Provost rend hommage aux femmes qui malgré les carcans qui pèsent sur elles, arrivent à s’émanciper. Il met ici l’accent sur ce qu’était la situation des jeunes filles à la veille de mai 68. Les jeunes générations auront peine à le croire mais c’était bien la réalité : des pensionnats de jeunes filles où on leur enseignait les « piliers » qui les transformeraient en […]

Lire la suite sur Pro-Fil

Dans la même rubrique...

15 septembre 1890. Naissance d’Agatha Christie

Aujourd’hui encore, elle incarne le roman policier. Et ses enquêtes se déroulent dans un monde totalement imprégné de valeurs chrétiennes.

Un contenu proposé par Un jour dans l’histoire

Drunk… jusqu’à la lie !

Ce film danois propose l’une des représentations les plus authentiques de la toxicomanie vue à l’écran, en le construisant sur un fil narratif extrêmement tendu entre comédie et tragédie.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

Un simple thé pour revenir à l’essentiel

"Dans un jardin qu’on dirait éternel", la réalisatrice Tatsushi Ohmori dépeint cette tradition ancestrale comme un refuge pour les femmes, un sanctuaire immaculé de calme et de sérénité.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

La chronique cinéma de Fréquence protestante

Garance Hayat présente les films à l'affiche avec notamment "Family Romance" de Werner Hertzog, "Citoyens du monde" de Gianni di Gregorio et s'entretient avec Eric Barbier, réalisateur de "Petit pays".

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast