La comtesse Greffulhe

La comtesse Greffulhe

Marcel Proust l’a rêvée avant de la connaître. Il ne la rencontre qu’en 1893, fasciné et bouleversé par sa beauté.

Un contenu proposé par LibreSens

Publié le 20 juin 2019

Lire directement l’article sur LibreSens

Les descendants du comte et de la comtesse ont versé aux Archives nationales 209 cartons de documents pour elle et 63 pour lui. Laure Hillerin s’y est immergée et elle ressuscite pour nous, à travers la vie des Greffulhe, une société brillante mais figée dans ses codes, ses habitudes, son luxe, et que la Grande Guerre va faire disparaître.  Le grand art de ce livre est qu’il donne  parallèlement à ce tableau objectif, en contrepoint, le regard fasciné et amusé de Proust. De cette société si brillante, la comtesse Elisabeth Greffulhe, par sa beauté, son intelligence, sa culture, ses dons musicaux, ses toilettes époustouflantes (et sa richesse), a été la reine.

Elisabeth de Caraman-Chimay, née en 1860, appartenait à la plus haute noblesse européenne. Son père le prince de Chimay avait eu une carrière de diplomate en Belgique, sa mère, avec qui Elisabeth entretint une relation fusionnelle, était une Montesquiou. Mais la famille était désargentée… C’est ce qui explique le mariage d’Elisabeth avec l’unique héritier d’une grande fortune, Henry Greffulhe, que les mauvaises langues appelaient « le veau d’or ». Son mariage ne fut pas heureux. Un monde séparait les […]

Lire la suite sur LibreSens

Sur le même thème

Venise à double tour

Venise à double tour

Jean-Paul Kauffmann s'intéresse aux 49 églises de Venise, fermées, abandonnées, zones d'ombre et d'oubli de la ville.

Un contenu proposé par LibreSens
Femmes de la Préhistoire

Femmes de la Préhistoire

L'auteure nous plonge dans la Préhistoire, de l'aube du Paléolithique jusqu'à l'âge de fer, et cherche à dégager le statut social des femmes au cours de cette longue période.

Un contenu proposé par LibreSens
Nous, migrants

Nous, migrants

Ce livre rassemble dix-huit témoignages issus soit de migrants, soit de personnes engagées dans l'aide à ces derniers.

Un contenu proposé par LibreSens

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

LibreSens

Le blog LibreSens publie des comptes rendus de lecture écrits non par des critiques littéraires ou des journalistes, mais par des lecteurs avertis (pasteurs, laïcs engagés, théologiens, historiens, philosophes, biblistes…), ce qui constitue son originalité. LibreSens est le Club de lecture des amis du CPED (Centre protestant d’étude et de documentation).

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants