La femme au tableau

La femme au tableau

Maria Altmann, vieille dame réfugiée il y a longtemps aux Etats-Unis, intente un procès à l'Etat autrichien pour récupérer des œuvres d'art que les Nazis avaient volées à sa famille juive.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 2 septembre 2015

Auteur : Jacques Vercueil

Lire directement l’article sur Pro-Fil

Le film s’inspire de très près de personnages réels – Maria Altmann et Randol Schoenberg, pour commencer, ainsi que le tableau et son sujet – et d’événements avérés, tels les dispositifs légaux mis en place par plusieurs pays, dont l’Autriche, pour reconnaître la recevabilité de requêtes en restitution autrefois sans espoir.

Convaincus de la sincérité de Maria Altmann, et de l’obligation cinématographique d’un heureux dénouement, nous nous doutons dès le début que la vieille dame et son jeune chevalier servant auront gain de cause ; il ne devrait donc pas y avoir grand suspense. Mais notre intérêt est excité tout au long du récit par la variété des arguments mis en avant par les deux camps, et surtout par notre indignation devant la résistance obstinée des autorités autrichiennes à faire le geste attendu d’elles – quelles que puissent être les considérations juridiques applicables au cas. Cependant il suffit de penser aux nombreux trésors exposés dans les grands musées français, par exemple, et aux conditions dans lesquelles ils furent jadis acquis, pour mieux mesurer les susceptibilités associées à ce genre de revendications a posteriori. L’éloignement dans le temps, les mœurs de l’époque, les circonstances peuvent certes différer : jusqu’où cela affecte-t-il le fonds ? […]

Lire la suite sur Pro-Fil

Dans la même rubrique...

Summer of Soul… MO-NU-MEN-TAL !

Récompensé par l’Oscar du meilleur documentaire, Summer of Soul est centré sur le "Harlem Cultural Festival" de 1969, qui s’est déroulé en parallèle du festival de Woodstock.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

Armageddon Time… père et grand-père

Le réalisateur James Gray revisite ses années d'enfance dans le New York des années 1980. Un récit brillant et intime.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

« Moon Knight », un super-héros dans la mythologie égyptienne

Le contexte de l’archéologie donne à la série un côté Indiana Jones très plaisant.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

Les passagers de la nuit

Paris, années 80. Élisabeth (Charlotte Gainsbourg), une mère au foyer quittée par son mari, trouve un emploi dans une émission de radio de nuit. Touchée par son histoire, elle décide d'aider une jeune marginale à la rue, Talulah.

Un contenu proposé par Pro-Fil

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast