La main de Dieu serait-elle trop courte ?

La main de Dieu serait-elle trop courte ?

Lettres de guerre de 1914 par Hélène et Henri Nick.

Un contenu proposé par Éditions Ampelos

Publié le 12 décembre 2014

Pourquoi Dieu n’intervient-il pas pour empêcher cette guerre ?

Cette question, sous diverses formes, tenaille les croyants dès la déclaration de guerre en 1914.

Henri et Hélène Nick, chrétiens sociaux pacifistes, aspirent à un monde réconcilié, prémices du Royaume de Dieu. Ils vivent ce temps de guerre comme un échec. S’ils adhèrent à l’ « Union sacrée », la question essentielle demeure : comment témoigner de leur foi en un Dieu d’amour au milieu du cataclysme ?

Henri Nick s’engage comme aumônier dès août 1914 ; il a 46 ans !

Sur le front, il retrouve des jeunes hommes qui, la veille encore, fréquentaient le Foyer du peuple de Fives, œuvre d’évangélisation populaire qu’il a fondée en 1901. Rapidement, il poursuit auprès d’eux son ministère de pasteur et d’aumônier avec le soutien de sa famille réfugiée à Marseille qui, de son côté, assure aussi le lien avec certains réfugiés du Nord.

Ce document exceptionnel par sa richesse, l’est aussi par les personnalités atypiques d’Henri Nick et de son épouse. À une époque encore marquée par un anticléricalisme virulent, il illustre l’action essentielle d’un homme d’église au front et la capacité de réflexion et d’action d’un chrétien engagé face aux catastrophes de ce monde. […]

Commander le livre sur le site des Éditions Ampelos

Dans la même rubrique...

Un peu de musique et des podcasts pour la rentrée

Un disque et des podcasts pour la rentrée

Prokofiev, des émissions sur l'écologie, la géopolitique... Découvrez la sélection de la rédaction de Réforme.

Un contenu proposé par

La chronique cinéma de Fréquence protestante

Garance Hayat présente les films à l'affiche avec notamment le dernier long métrage de Cédric Klapisch, et "Jeanne" de Bruno Dumont.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante
Pour Sama, journal d'une mère syrienne

Pour Sama, journal d’une mère syrienne

Primé au dernier Festival de Cannes, ce documentaire choc a été réalisé par une jeune journaliste syrienne d'Alep. Sa petite fille s'appelle Sama et c'est aussi à elle que ce récit s'adresse.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Éditions Ampelos

Les Éditions Ampelos sont une maison d’édition protestante, spécialisée dans l’édition et la réédition d’ouvrages historiques, philosophiques, économiques et théologiques sur les grands combats, mouvements et personnalités qui ont changé le monde par leur foi et leur spiritualité.

Derniers contenus du partenaire