La mémoire selon Paul Ricœur

La mémoire selon Paul Ricœur

Paul Ricœur fait la différence entre le travail de mémoire et le devoir de mémoire, rappelle le philosophe Olivier Abel.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 6 février 2019

Auteur : Olivier Abel

Paul Ricœur commençait La mémoire, l’histoire, l’oubli en écrivant : « Je reste troublé par l’inquiétant spectacle que donne le trop de mémoire ici, le trop d’oubli ailleurs, pour ne rien dire de l’influence des commémorations et des abus de mémoire et d’oubli. L’idée d’une politique de la juste mémoire est à cet égard un des mes thèmes civiques avoués » (p.1).

D’un côté en effet on trouve une patrimonialisation, un excès de commémoration, comme si on pouvait tout sauver du passé, comme si on vivait une époque de telle fragilité, de telle vulnérabilité qu’il nous fallait à tout prix construire des arches de Noé dans lesquelles on essaie de […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Sur le même thème

Comment transmettre la mémoire familiale ?

Comment transmettre la mémoire familiale ?

Photos, anecdotes, lieux... La mémoire familiale peut se transmettre de génération en génération par ces petits riens qui donnent de la densité à nos chers disparus.

Un contenu proposé par Inspirations

Le philosophe et le politique, Paul Ricœur et Emmanuel Macron

Le philosophe Paul Ricœur a-t-il vraiment inspiré le président de la République Emmanuel Macron ?

Un contenu proposé par Campus protestant
Mai 68, une traversée subjective

Mai 68, une traversée subjective

Aperçus d’un lycéen proche de Paul Ricœur en 68. Olivier Abel fait une relecture critique des mouvements et idées de l’époque.

Un contenu proposé par Évangile et liberté

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

logo

Derniers contenus du partenaire

Découvrez le blog Regards sur les paroisses