Le château des ducs de Bretagne

Le 15 avril 1598 a lieu, très vraisemblablement au château des ducs de Bretagne, la signature par Henri IV du célèbre « édit de Tolérance perpétuel et irrévocable » accordant la liberté de religion aux protestants.

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 23 août 2019

Lire directement l’article sur Musée protestant

Construit au 13e siècle, le premier château ducal disparaît au 15e siècle et laisse la place à l’actuel monument qui subira de nombreuses transformations et utilisations au cours des siècles.

Après le rattachement de la Bretagne à la France en 1532 par les mariages successifs de la duchesse Anne de Bretagne à Charles VIII et Louis XII, le Château des ducs de Bretagne devient aux 16e et 17e siècles une forteresse royale.

Classé Monument historique en 1862, il est vendu par l’État à la Ville de Nantes en 1915 et devient un musée en 1924.

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

« Millésime 54 », le Paris d’avant

C’est une histoire simple mais efficace comme un petit beurre à la sortie de l’école.

Un contenu proposé par Le bal littéraire des sardines

Blabl’art #17 : Joséphine Baker

Blabl'Art ou la culture pour briller dans les bars. Salomé Journo nous parle aujourd'hui de Joséphine Baker.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

Journal d’une époque sans foi

Ecrivaine et philosophe, Éliette Abecassis vient de publier un essai chez Albin Michel : « L’envie d’y croire. Journal d’une époque sans foi ».

Un contenu proposé par Blog de la Librairie protestante

Le XIXe siècle en France et en Angleterre (1)

Cette série d'articles s'attache à suivre l'évolution de la louange. Au programme de cet épisode : le XIXe en Europe.

Un contenu proposé par Pensées d’un musicophile

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire

Bel été avec les médias protestants !