Le courage de l'impossible

Le courage de l’impossible

Le cinéma africain nous offre de très jolies surprises régulièrement. Après Timbuktu l’année dernière, c’est sans doute Difret qui sera l’une des belles découvertes cette année.

Un contenu proposé par ArtSpi'in

Publié le 1 septembre 2015

Auteur : Jean-Luc Gadreau

Lire directement l’article sur ArtSpi'in

Pour son premier long métrage, le réalisateur éthiopien Zeresenay Mehari s’est inspiré d’une histoire marquante de son pays : le combat de la jeune avocate Meaza Ashenafi pour apporter une aide juridique aux femmes éthiopiennes victimes de violences, avec en particulier celui mené pour sauver une adolescente de 14 ans, passible d’une peine de vingt-cinq ans de prison pour avoir tué l’homme qui l’a enlevée et violée afin de l’épouser, comme c’est la tradition dans une partie du pays.

C’est donc précisément cette histoire que raconte Difret, un mot signifiant en langue éthiopienne amharique courage, mais aussi et curieusement le fait d’être violée… Dans le film l’adolescente s’appelle Hirut. Kidnappée sur le chemin de l’école en pleine campagne, elle sera donc violée, battue, jusqu’à ce que la jeune fille réussisse à s’échapper en tuant son agresseur. Retrouvée par la police, elle est accusée de meurtre. Une jeune avocate, pionnière du droit des femmes en Éthiopie, va alors la prendre sous son aile et va tenter de défendre ses droits et réclamant la légitime défense jamais accordée jusque là à une femme éthiopienne. […]

Lire la suite sur ArtSpi'in

Dans la même rubrique...

Femmes de l'être

Femmes de l’être

Les femmes auteures sont en sous-effectif dans nos bibliothèques. C'est le constat d'une pièce de théâtre, "Femmes de l'être" présentée à Avignon.

Un contenu proposé par Radio Grille Ouverte
14 octobre 1955. Le co-inventeur de la mobylette

14 octobre 1955. Le co-inventeur de la mobylette

Éric Jaulmes est un ingénieur français, considéré comme le co-inventeur avec Charles Benoit de la Mobylette.

Un contenu proposé par Un jour dans l’histoire
9 novembre 1851. Adolphe Monod, prédicateur

9 novembre 1851. Adolphe Monod, prédicateur

On conservera d'Adolphe Monod le souvenir d'un grand prédicateur. Son message est encore en mesure de faire une forte impression sur nos contemporains.

Un contenu proposé par Un jour dans l’histoire

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

ArtSpi’in

Cinéma, culture, sport, spiritualité, société, Internet… Autant de sujets de prédilection du blog de Jean-Luc Gadreau, ArtSpi’in. Jean-Luc Gadreau est pasteur, mais aussi musicien, auteur, membre du jury œcuménique du cinéma, ambassadeur du SEL, directeur de l’EBCAM (École Baptiste de Communication, Arts, Multimédia) et supporter du PSG.

Derniers contenus du partenaire

Abonnez-vous à un média protestant !