Le prodige

Le prodige

En 1972, Bobby Fischer (1943-2008), prodige américain des échecs, fut opposé au Soviétique Boris Spassky, pour « le match du siècle ». L’affrontement, considéré comme un défi lancé par l’Amérique à l’URSS, dura des semaines et se conclut par la victoire de Fischer.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 17 septembre 2015

Auteur : Françoise Wilkowski-Dehove

Lire directement l’article sur Pro-Fil

Edward Zwick a réalisé avec beaucoup de réalisme et de vigueur un biopic très intéressant sur le plan documentaire et historique. La reconstitution est très soignée. On voit Bobby Fischer, Mozart des échecs, devenir peu à peu — la Guerre froide s’étant durcie dans les années 1970 — l’espoir des USA face au talent traditionnel des Russes en la matière. Mais Fischer, qui vivait avec sa mère et avait peur des femmes, était aussi terriblement fragile et incapable d’assumer une vie hors des échecs, ce qui rendait ses relations avec les autres exécrables. Sa santé mentale se détériora et il montra de plus en plus de signes d’une paranoïa, alimentée par la pratique des écoutes venues de Moscou. Il avait notamment l’habitude de démonter les téléphones pour chercher les micros dans ses chambres d’hôtel. […]

Lire la suite sur Pro-Fil

Dans la même rubrique...

« Counterpart », à découvrir de toute urgence

Il s'agit d'une excellente série d’espionnage, teintée de SF, non sans une certaine dimension métaphysique.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

Quel cirque ! Une réflexion sur la condition animale

L'éditeur Eric Peyrard nous présente l'ouvrage du pasteur Michel Leplay, qui défend la cause animale en convoquant les animaux cités dans la Bible.

Un contenu proposé par Campus protestant

Dans un contexte difficile, l’art pour cultiver le jardin de nos songes

Face aux tensions qui s’expriment dans le monde, au confinement, pourquoi ne pas se laisser aller, durant le week-end, à la rêverie ?

Un contenu proposé par Le blog de Frédérick Casadesus

Une histoire de Janis Joplin en BD

Dans Oxebo, Emmanuelle Klein reçoit Nicolas Finet, le scénariste de "Love me please", un roman graphique qui revient sur le parcours incroyable de la chanteuse Janis Joplin.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram