Christiane Klapisch-Zuber nous fait parcourir, sur les traces du « voleur de paradis », un voyage de plusieurs siècles, dont la production artistique toscane

Le voleur de paradis

Christiane Klapisch-Zuber livre une étude sur la représentation du personnage du bon larron dans la peinture italienne et allemande pendant la Renaissance.

Un contenu proposé par Blog de la librairie Jean Calvin

Publié le 20 avril 2017

Lire directement l’article sur Blog de la librairie Jean Calvin

Bernardin de Sienne, pour la première fois, attribue au brigand repentant, le titre de voleur de Paradis. Celui, comme affirme l’auteur, qui boycotte le Purgatoire et qui, du coup, défie l’équilibre de l’édifice théologique savamment élaboré par le catholicisme du Moyen-âge à nos jours ! Le livre de Madame Klapisch-Zuber, disons le tout de suite, est une histoire totale dans la droite lignée des fondateurs de l’École des Annales…

On retrouve ici les motifs économiques et  sociaux explorés avec minutie, mais on se réjouira aussi d’y trouver l’étude des mentalités chère à Lucien Febvre avec des approches de psychologie historique sans que soit négligée l’anthropologie précieuse aux yeux de Marc Bloch. Et puis, on appréciera l’étude de la spiritualité passée au crible de la théologie, de la géographie chère à Braudel.

L’exploration structurée en quatre grande partie commence avec le va et vient de L’Orient à l’Occident, où l’auteur nous montre […]

Lire la suite sur Blog de la librairie Jean Calvin

Dans la même rubrique...

L’art contemporain, entre créativité et mystification

Engouement, controverses, le marché de l'art contemporain ne laisse pas indifférent. Au micro de Michelle Gaillard, le journaliste et écrivain Jean-Gabriel Fredet, auteur du livre "Requins, caniches et autres mystificateurs".

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

Mon année 2017 au cinéma

Retour sur quelques films qui auront marqués mon année cinématographique. Un Top 5, une sélection de 10 films à (re)voir... et le film « hors concours » !

Un contenu proposé par ArtSpi’in

Edwin Hawkins (1943-2018)

Chanteur de Gospel particulièrement connu pour son interprétation de la chanson "Oh Happy Day", Edwin Hawkins est mort le 15 janvier en Californie à l’âge de 74 ans.

Un contenu proposé par Blog de Sébastien Fath

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Blog de la librairie Jean Calvin

Un blog sur l’actualité littéraire du protestantisme et des événements culturels qui lui sont attachés.

Derniers contenus du partenaire

Campus protestant