Leave No Trace

Leave No Trace

Présenté au festival de Deauville, le premier film de la réalisatrice Debra Granik nous emmène sur les pas d'un père et de sa fille qui vivent en marge du monde dit civilisé.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 17 octobre 2018

Auteur : Jean Wilkowski

Lire directement l’article sur Pro-Fil

Tom et son père Will vivent loin du monde dans une forêt de l’Ouest américain. Loin du côté ‘grand spectacle’ du film de Ross, la vie de ce couple atypique, père et fille, est décrite avec beaucoup de pudeur, de naturel et de sincérité. Étant considérés comme des SDF, ils sont capturés par les forces de l’ordre […]

Lire la suite sur Pro-Fil

Dans la même rubrique...

La librairie des cœurs brisés

J’ai emprunté à ma nouvelle médiathèque municipale un pavé littéraire qui ne payait pas de mine, mais la chronique de Fiona du blog "My pretty books" m’avait convaincue de le lire.

Un contenu proposé par Le bal littéraire des sardines

Pascal Ory, « protestant d’honneur » ?

Cet historien de la culture, qui vient d’être élu à l’Académie française, associe l’éclectisme à la rigueur intellectuelle.

Un contenu proposé par Le blog de Frédérick Casadesus

La crucifixion, retour sur une iconographie changeante

Totalement absente pendant les quatre premiers siècles de notre ère, la représentation du Christ en croix est devenue le motif le plus représenté au monde.

Un contenu proposé par Réformés

Le sel des larmes

Tourné en noir et blanc, comme tous ses films depuis La Jalousie (2013) et avec un petit budget, Philippe Garrel livre ici une nouvelle variation sur un des thèmes qu’il a constamment traité : les différents aspects du sentiment amoureux.

Un contenu proposé par Pro-Fil

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants