Les hirondelles de Kaboul

Ce film politique réalisé par Zabou Breitman et Eléa Gobbé-Mevellec dénonce la dictature exercée par les talibans sur les Afghans, en particulier les femmes.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 11 septembre 2019

Auteur : Françoise Wilkowski-Dehove

Lire directement l’article sur Pro-Fil

Zabou Breitman est une actrice, réalisatrice et metteuse en scène au théâtre et à l’opéra. Au cinéma, elle a réalisé notamment Je l’aimais (2008) et No et moi (2010) ; Eléa Gobbé-Mevellec est une animatrice et réalisatrice, spécialisée dans la création graphique des personnages.

Les Hirondelles de Kaboul a reçu de nombreux prix aux festivals de Cannes, Annecy, Angoulême, etc.

A Kaboul, à la fin des années 1990, les destins de deux couples qui tentent de survivre sous l’implacable charia se croisent : Mohsen, professeur et sa femme Zunaira, artiste peintre d’une part et Atiq, gardien de la prison pour femmes dont l’épouse est atteinte d’un cancer incurable, d’autre part.[…]

Lire la suite sur Pro-Fil

Dans la même rubrique...

« Scarlett et Novak » d’Alain Damasio, une fiction en guise d’alarme

Le roman d’anticipation d’Alain Damasio, Scarlett et Novak, s’adresse aux adolescents et les secoue par les mots en leur montrant les dérives du smartphone.

Un contenu proposé par Réforme

Les séminaristes : entre intégrité et compromission

En réalité, le film ne parle pas vraiment de la religion ou de la foi, malgré son sujet. Du moins pas directement.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

L’Oubli que nous serons

Colombie, années 1980. Adapté de faits réels, L’Oubli que nous serons est le portrait d’un homme exceptionnel, le docteur Hector Abad Gomez qui a lutté pour sortir les habitants de Medellin de la misère.

Un contenu proposé par Pro-Fil

14 juin 1986. Jorge Luis Borges et la Bible

Jorge Luis Borges est un écrivain argentin de prose et de poésie, né le 24 août 1899 à Buenos Aires et mort à Genève le 14 juin 1986.

Un contenu proposé par Un jour dans l’histoire

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire