Les lettres d'Alep

Les lettres d’Alep

Il est difficile de lire ce livre sans une profonde émotion parce qu’il retrace et développe ce que nous savons du drame absolu du Moyen-Orient.

Un contenu proposé par LibreSens

Publié le 6 septembre 2018

Lire directement l’article sur LibreSens

Compte-rendu de Serge Guilmin

C’est, si l’on peut dire, la vie quotidienne d’une population qui a déjà connu plus de 350 000 morts, les blessés innombrables, les réfugiés en Turquie. Réfugiés aussi trop parcimonieusement accueillis dans notre Europe. Vie quotidienne et action d’ONG ou d’associations religieuses (ici une communauté catholique de Maristes). Ces quelques lettres du docteur Nabil Antaki et du frère Mariste Georges Sabé sont un témoignage à la fois de l’extrême détresse connue à Alep comme dans les autres localités déchirées entre les islamistes de l’EI et de Daech, ceux qui sont à la recherche d’un « printemps » inaccessible hors d’un pouvoir autoritaire, et les bombes de la coalition. À l’horizon, après tant de […]

Lire la suite sur LibreSens

Sur le même thème

Quels défis pour les chrétiens d’Orient ?

Il est venu tout droit du Liban à l’invitation de l’Action Chrétienne en Orient témoigner du difficile destin de ses sœurs et frères dans la tourmente entre Damas et Beyrouth. Entretien avec Hadi Ghantous, pasteur syrien .

Un contenu proposé par Ensemble – Strasbourg

Ne pas se taire face au massacre

Depuis début octobre, un mouvement de citoyens se retrouve tous les jeudis pour une manifestation silencieuse devant l’ambassade de Syrie à Paris pour protester contre le massacre de la population d’Alep.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

Alep, où est notre force morale ?

La parole de Luc-Olivier Bosset, pasteur de l’Église protestante unie de Montpellier.

Un contenu proposé par Pasteurdudimanche.fr

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

LibreSens

LibreSens est le Club de lecture des amis du CPED (Centre protestant d’étude et de documentation). Le blog LibreSens publie des comptes rendus de lecture écrits non par des critiques littéraires ou des journalistes, mais par des lecteurs avertis (pasteurs, laïcs engagés, théologiens, historiens, philosophes, biblistes…), ce qui constitue son originalité.

Derniers contenus du partenaire