Allons en Icarie
Livre

L’exil des réfugiés politiques français aux États-Unis

Entre 1848 et les années 1920, les États-Unis ont vu arriver sur leur territoire des milliers de Français, issus de diverses Écoles de pensée sociale, ainsi que des réfugiés politiques. Récit.

Un contenu proposé par LibreSens

Publié le 27 février 2020

Auteur : Gabrielle Cadier-Rey

Lire directement l’article sur LibreSens

Il se trouve que viennent de paraître deux livres qui racontent deux expériences presque contemporaines, à la fois différentes et ressemblantes, et qui ont pour théâtre le nord du Texas. L’un s’appelle Allons en Icarie et l’autre, en anglais, Sabotaged, de James Pratt.

Ce livre commence par un rappel de la vie et de la pensée de Cabet (1778-1856), avocat, publiciste, défendant les républicains sous la monarchie et qui ainsi dut s’exiler en Grande-Bretagne de 1834 à 1839. Là, il rédigea une fiction uchronique : il imagina une communauté communiste harmonieuse dont justice, morale, tolérance, fraternité seraient les guides philosophiques. Rentré en France, il lança le journal Le Populaire destiné à diffuser ses idées grâce à un réseau de fidèles Icariens, même au-delà des frontières. Aussi quand en 1847 il lança : « Allons en Icarie », les candidats au départ se pressèrent. Chacun devait apporter 600 francs, ce qui représentait environ un an de salaire d’un ouvrier. La plupart des partants étaient des artisans et quelques professions libérales.

Tous avaient en commun d’avoir été inquiétés pour leurs idées politiques. Le premier départ est à la fin de janvier 1848, et les futurs colons débarquent à la Nouvelle-Orléans le 27 mars 1848. Ils doivent rejoindre le nord du Texas, au nord-ouest de Dallas. Très vite ils affrontent les difficultés de la traversée de cet État sans route sur des chariots de fortune, manquant de provisions, assaillis par les moustiques, etc… D’autres pionniers vont arriver en mai et devront aussitôt […]

Lire la suite sur LibreSens

Vous pourriez aimer aussi

Le documentaire “La fuite des huguenots” analysé par un historien

Le documentaire “La fuite des huguenots” analysé par un historien

Nous avons demandé à Didier Boisson, spécialiste de l’histoire du protestantisme français, son avis sur le récent docufiction d’Arte.

Un contenu proposé par

Munwr, migrant irakien

Claire Bernole reçoit Munwr, un migrant irakien. Une chronique enregistrée dans le cadre des « 50 émissions sur les migrations ».

Un contenu proposé par Service radio – FPF

Le témoignage d’un migrant afghan

Christian Delord reçoit Mohamed Zaman, migrant afghan, dans le cadre des « 50 émissions sur les migrations ».

Un contenu proposé par Radio Alliance +

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

LibreSens

Le blog LibreSens publie des comptes rendus de lecture écrits non par des critiques littéraires ou des journalistes, mais par des lecteurs avertis (pasteurs, laïcs engagés, théologiens, historiens, philosophes, biblistes…), ce qui constitue son originalité. LibreSens est le Club de lecture des amis du CPED (Centre protestant d’étude et de documentation).

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast