L’homme et l’argent, une faim insatiable

« “La faim de l’argent n’est jamais chez un homme que le signe, l’apparence d’une autre faim : l’amour de l’argent n’est jamais que le signe d’une autre exigence.

Un contenu proposé par Blog de la librairie Jean Calvin

Publié le 18 mars 2021

Lire directement l’article sur Blog de la librairie Jean Calvin

Faim de puissance, de dépassement, de certitude, amour de soi-même que l’on veut sauver, du surhomme, de survie et d’éternité. Et quel moyen meilleur que la richesse pour atteindre jusque-là ? Dans cette recherche hallucinée, haletante, ce n’est pas seulement la jouissance que cherche l’homme, mais l’éternité, obscurément.”
En 1989, cinq années avant la mort de Jacques Ellul, la chute du mur de Berlin a brusquement libéré le système capitaliste de la nécessité qui l’avait obligé après-guerre à respecter certaines normes de décence. Partout dans le monde, l’homme s’est retrouvé seul face à la puissance de l’argent. À cet instant, les analyses de Jacques Ellul sur l’exploitation des richesses de la planète et leur distribution inéquitable sont apparues plus prophétiques que jamais. Mais attention. Dans la tradition biblique, le prophète n’est pas celui qui prédit l’avenir. C’est un homme d’intimité avec Dieu qui sait L’écouter et qui voit. Et Jacques Ellul avait vu. »

Lire la suite sur Blog de la librairie Jean Calvin

Dans la même rubrique...

Tout s’est bien passé… mais à quel prix ?

François Ozon revient cette année en compétition au Festival de Cannes avec "Tout s’est bien passé". Dans le rôle de ce père décidé à mourir et de sa fille, André Dussollier et Sophie Marceau sont absolument remarquables.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

Lorraine, cœur d’acier

Dans Oxebo, Emmanuelle Klein reçoit Tristan Tihl et Vincent Bailly auteurs de l’album Lorraine Coeur d’acier qui raconte l'histoire d'une radio pirate qui défie le pouvoir.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

Entre les lignes

"Bande dessinée en fugue", une chronique de Thierry Saint-Solieux, au micro de Fabrice Henriot.

Un contenu proposé par Radio Semnoz

L’interprète de « Jerusalema » affirme ne pas avoir été « payée un centime »

La chanteuse Nomcebo Zikode rapporte via son compte Twitter ne pas avoir été payée pour son travail. Le DJ Master KG fait part de son côté d'un désaccord sur la répartition des revenus de la chanson.

Un contenu proposé par Info Chrétienne

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Blog de la librairie Jean Calvin

Un blog pour se tenir au courant de l’actualité littéraire du protestantisme et des événements culturels qui lui sont attachés.

Derniers contenus du partenaire