L’ombre des femmes

L’ombre des femmes

Par Philippe Garrel, avec notamment Stanislas Merhar et Clotilde Courau. 

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 15 juin 2015

Auteur : Jean-Michel Zucker

Lire directement l’article sur Pro-Fil

Pierre, documentariste, et Manon, sa monteuse et sa scripte, sont pauvres et vivent de petits boulots. Pierre rencontre une stagiaire, Élisabeth, qui devient sa maîtresse. Mais Pierre ne veut pas quitter Manon qu’il aime pour Élisabeth qu’il désire, il veut garder les deux. Un jour Élisabeth découvre que Manon a un amant. et elle le dit à Pierre. Comme il se sent trahi, il implore Manon et délaisse Élisabeth. Manon, elle, rompt immédiatement avec son amant.

Présenté à Cannes en ouverture de la Quinzaine des Réalisateurs, le beau titre de ce 26ème long métrage annonce un film minimaliste, une épure d’une concision extrême qui contient, condensés mais déployés, tous les sentiments ou presque qui expriment l’amour et le désamour – de la joie au chagrin, du désir à la tendresse, du bonheur à la tristesse ; là où habitude, trahison, ennui, jalousie et solitude érodent la vie quotidienne d’un couple. Pierre est un jeune homme machiste et dépressif qui réalise un documentaire sur la Résistance et la Collaboration dont la thématique croise les différentes facettes de son amour pour Manon. […]

Lire la suite sur Pro-Fil

Dans la même rubrique...

« Moon Knight », un super-héros dans la mythologie égyptienne

Le contexte de l’archéologie donne à la série un côté Indiana Jones très plaisant.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

Et il y eut un matin

Sami vit à Jérusalem avec sa femme Mira et leur fils Adam. À l'occasion du mariage de son frère, il revient dans le village arabe où il a grandi. Mais pendant la nuit, le village est encerclé par l'armée israélienne et la famille ne peut plus repartir.

Un contenu proposé par Pro-Fil

« Contes du hasard et autres fantaisies », un triangle amoureux inattendu

Un film qui fait la part belle aux dialogues - de longs dialogues - mis en scène de façon sobre et élégante.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

« Trois fois rien » : une joyeuse comédie sociale

C'est aussi un film social qui évoque les situations de précarité aujourd’hui, en particulier pour les personnes sans domicile fixe.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast