Loving

Mildred et Richard Loving s’aiment et décident de se marier. Seulement nous sommes en 1958 dans l’État de Virginie où les lois ségrégationnistes interdisent les mariages entre noirs et blancs.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 25 février 2017

Auteur : Marie-Jeanne Campana

Lire directement l’article sur Pro-Fil

Jeff Nichols nous avait habitué, dans ses premiers films, à une mise en scène brillante, pleine de fantaisie et d’originalité. Il nous présente ici une œuvre sans aucun artifice, classique dans la forme et sur le fond, dépouillée et d’une grande sobriété. Mais ce n’est pas une critique car c’est un parti pris du réalisateur pour mettre davantage en lumière la gravité du sujet et éviter une virtuosité qui pourrait brouiller la vision que doit avoir le spectateur de l’histoire intime de ces personnages simples et discrets, tout entiers dans leur obstination à vivre leur amour. Certains critiques s’y sont trompés qui y ont vu un film plat, lent et figé alors qu’il est profondément humain, délicat et puissant. En retraçant l’histoire du fameux arrêt de la Cour suprême des États-Unis, Loving v.Virginia (1967), le réalisateur rappelle une étape importante dans la conquête des droits civils pour les noirs américains. Et on doit se féliciter au contraire que des cinéastes mettent leur talent au service de l’histoire de la libération des peuples. Car en ce domaine, comme en bien d’autres l’actualité nous prouve que rien n’est jamais acquis. […]

Lire la suite sur Pro-Fil

Dans la même rubrique...

La librairie des cœurs brisés

J’ai emprunté à ma nouvelle médiathèque municipale un pavé littéraire qui ne payait pas de mine, mais la chronique de Fiona du blog "My pretty books" m’avait convaincue de le lire.

Un contenu proposé par Le bal littéraire des sardines

« Le feu intérieur : Bernard Palissy », le coup de cœur des éditions Ampelos

L'éditeur Eric Peyrard présente le dernier livre de Nicole Vray. Une biographie de Bernard Palissy, artiste de la Renaissance célèbre pour ses poteries émaillées.

Un contenu proposé par Campus protestant

« Forbidden Planet », une leçon de dignité

C’est la toute première fois qu’une bande originale n’utilise que des sources électroniques, évoquant le futur et l’hégémonie des machines.

Un contenu proposé par Pensées d’un musicophile

Faut-il encore regarder les Victoires de la musique ?

Le vendredi 12 février, les Victoires de la musique ont célébré leur 36eme édition à la Seine Musicale de Boulogne-Billancourt.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire