Loving

Mildred et Richard Loving s’aiment et décident de se marier. Seulement nous sommes en 1958 dans l’État de Virginie où les lois ségrégationnistes interdisent les mariages entre noirs et blancs.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 25 février 2017

Auteur : Marie-Jeanne Campana

Lire directement l’article sur Pro-Fil

Jeff Nichols nous avait habitué, dans ses premiers films, à une mise en scène brillante, pleine de fantaisie et d’originalité. Il nous présente ici une œuvre sans aucun artifice, classique dans la forme et sur le fond, dépouillée et d’une grande sobriété. Mais ce n’est pas une critique car c’est un parti pris du réalisateur pour mettre davantage en lumière la gravité du sujet et éviter une virtuosité qui pourrait brouiller la vision que doit avoir le spectateur de l’histoire intime de ces personnages simples et discrets, tout entiers dans leur obstination à vivre leur amour. Certains critiques s’y sont trompés qui y ont vu un film plat, lent et figé alors qu’il est profondément humain, délicat et puissant. En retraçant l’histoire du fameux arrêt de la Cour suprême des États-Unis, Loving v.Virginia (1967), le réalisateur rappelle une étape importante dans la conquête des droits civils pour les noirs américains. Et on doit se féliciter au contraire que des cinéastes mettent leur talent au service de l’histoire de la libération des peuples. Car en ce domaine, comme en bien d’autres l’actualité nous prouve que rien n’est jamais acquis. […]

Lire la suite sur Pro-Fil

Dans la même rubrique...

Leila et ses frères… quand tout va mal

Troisième long métrage de Saeed Roustaee, Leila et ses frères est une belle et longue saga familiale iranienne. Superbe mise en lumière pour le réalisateur avec sa première en compétition à Cannes.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

Les Huit Montagnes… reconstruire le rêve perdu

Un film poétique et émouvant sur l'amitié de deux enfants devenus adultes. Des histoires de vies différentes mais tissées entre elles.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

« Les crimes du futur », un film perturbant mais fascinant

Certainement pas tout public, le dernier film de David Cronenberg crée un malaise mais donne aussi à réfléchir.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

« Ogre », même pas peur !

Avant tout un film d’ambiance, qui n’abuse pas d’effets faciles et qui cherche à instiller l’angoisse et le soupçon.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast