Mad Max : Fury Road

Mad Max : Fury Road

Le dernier opus de la saga Mad Max.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 6 octobre 2015

Auteur : Nicole Vercueil

Lire directement l’article sur Pro-Fil

Dans d’immenses paysages désertiques, une misérable humanité d’esclaves grouille au pied de falaises où règne un tyran monstrueux. La richesse, le pétrole ; parmi les prisonniers, Mad Max, vivant car plein de sang et donneur universel. De brèves cataractes octroient au peuple une eau rare et disputée. Une femme, cadre du système, s’enfuit avec un camion-citerne et cinq épouses du tyran. La poursuite est lancée, Max attaché à l’un des véhicules de chasse…

Le désert pour décor, des personnages opprimés, des femmes traitées comme des animaux, un groupe armé qui recrute les jeunes garçons en leur promettant l’accès à leur paradis, le Valhalla, s’ils meurent pour la cause… Timbuktu ? Non, il s’agit de Mad Max.

Après une apocalypse non précisée, la Citadelle, sillons creusés dans les falaises au milieu du désert, abrite une colonie humaine. L’eau qui y est pompée (l’Aqua Cola), atout unique dans la région, est détenue par le dictateur Immortan Joe. La hauteur des grottes et anfractuosités identifie les niveaux du Pouvoir ; en bas, le peuple ; plus haut, les War Boys, adolescents dévoués au tyran, maquillés de blanc, atteints d’un mal incurable qui les rend ‘demi-vivants’. Au même étage qu’Immortan, des femmes sélectionnées, ‘Epouses’ destinées à lui donner une descendance mâle de bonne qualité, ou productrices de lait maternel, en batterie de traite. L’excitation religieuse des War Boys est cultivée par leurs virées guerrières, debout sur les véhicules, par la légende d’immortalité du tyran, par le culte du sacrifice donnant accès au Paradis, et s’exalte en narcissisme : « Témoin ! » réclame le jeune homme au moment de sa mort au combat. […]

Lire la suite sur Pro-Fil

Dans la même rubrique...

« The perfect candidate »… on vote pour !

Avec intelligence et rythme, la réalisatrice Haifaa Al-Mansour filme le combat d’une jeune femme Saoudienne engagée dans des élections locales.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

La chronique cinéma de Fréquence protestante

Garance Hayat présente les films à l'affiche avec notamment "La nuit venue", "Lands of murders" et de la rétrospective d’Abbas Kiarostami.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

Un simple thé pour revenir à l’essentiel

"Dans un jardin qu’on dirait éternel", la réalisatrice Tatsushi Ohmori dépeint cette tradition ancestrale comme un refuge pour les femmes, un sanctuaire immaculé de calme et de sérénité.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

Hunspach, élu village préféré des Français

Une émission diffusée sur France 3 a fait de ce petit bourg du Bas-Rhin le village préféré des Français. Depuis, les touristes affluent au grand bonheur des habitants et des paroissiens de l’église protestante.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram