CINÉMA

Ouistreham

Emmanuel Carrère nous plonge dans le quotidien difficile de femmes de ménage à travers le personnage de l'écrivaine Marianne, interprétée par Juliette Binoche. Une adaptation du livre de Florence Aubenas, "Le quai d’Ouistreham", entre fiction et réalité.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 26 janvier 2022

Auteur : Alain Le Goanvic

Lire directement l’article sur Pro-Fil

La journaliste devient ici une romancière. Marianne Winckler entreprend un livre sur le travail précaire des femmes de ménage, qui chaque jour, très tôt le matin, et très tard le soir, vont dans des entreprises ou dans des cabines de bateau, pour y faire leur travail de nettoyage. Marianne découvre un monde aride et sans affect. Mais un groupe se forme où règnent l’entraide et la solidarité.

Le film est une réussite et un bel exemple du passage de l’écrit à la mise en images, comme le réalisateur l’a montré avec son précédent film La Moustache. Le côté documentaire est affirmé dans les premières séquences avec les démarches à Pôle Emploi de Marianne qui subit les questions directes et un peu brutales de l’employé chargé de lui proposer un emploi à sa convenance. Marianne, on le […]

Lire la suite sur Pro-Fil

Dans la même rubrique...

Petite nature

A 10 ans, Johnny vit à Forbach, dans un HLM, avec sa mère, son frère et sa petite sœur. Sensible et solitaire, il se découvre une fascination pour son maître de CM2. Second long métrage de Samuel Theis, le film a été présenté à la Semaine de la critique à Cannes en 2021.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Mister 8… à chaque jour suffit son homme !

Une pépite délicieuse façon thriller en noir et blanc, extrêmement audacieuse, avec une intrigue de comédie loufoque et excentrique autour de la polyandrie, c’est-à-dire la polygamie au féminin.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

L’histoire de ma femme

Dans cette adaptation d'un roman de Milan Füst, la réalisatrice Ildikó Enyedi capte l'intimité d'un couple réuni par le hasard, entre instants enchantés, absences et infidélités. Avec Léa Seydoux, Gijs Naber et Louis Garrel.

Un contenu proposé par Pro-Fil

« L’ombre d’un mensonge » : une histoire d’amour triste et belle

C’est un film tout en retenue, d’un romantisme déchirant et sobre à la fois.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast