# Paye ton auteur : un doux vent de révolte souffle sur Livre Paris 2018

#Paye ton auteur : doux vent de révolte sur Livre Paris 2018

L’orage grondait cette semaine sur les réseaux sociaux à l’approche du Salon du livre de Paris. Et pour cause : la décision de ne pas rétribuer les auteurs qui participent aux conférences ou tables rondes.

Un contenu proposé par Le bal littéraire des sardines

Publié le 15 mars 2018

Auteur : Margot Dimitrov

Lire directement l’article sur Le bal littéraire des sardines

Reed expositions usait d’un argument assez bancal : les conférences apportent de la visibilité médiatique aux auteurs, grâce à ses 150 000 visiteurs chaque année. Il n’est pas certain qu’un auteur va vendre une trentaine de livres à la fin de son intervention .

Les seuls qui y arrivent sont les grands noms de la littérature actuelle comme Pierre Lemaître, Katherine Pancol, Guillaume Musso … qui passent chez Laurent Ruquier et ONPC, dont les ventes décollent la nuit de l’émission sur Amazon… Mais eux, n’ont pas vraiment besoin des 150€ euros demandés par les auteurs pour les tables rondes.

L’auteur est presque le dernier à être payé sur la vente d’un livre : une grande partie va au diffuseur, à l’éditeur, au libraire, à l’Etat… S’il vend moins de 1000 livres (un cas très fréquent), il touchera 1,8 € pour un livre qui coûte 15€.

Alors, demander aux auteurs d’animer bénévolement des temps-forts avec leurs lecteurs est vraiment une forme de mépris pour leur talent et leur travail de création. Surtout que c’est eux qui font la plus-value du salon. C’est pour eux que l’on consent à payer un billet d’entrée hors de prix et à attendre des heures pour discuter avec l’auteur et avoir une dédicace d’un livre qui aura été acheté obligatoirement sur le salon […]

Lire la suite sur Le bal littéraire des sardines

Sur le même thème

Un samedi après-midi avec Marie-Aude Murail

Un samedi après-midi avec Marie-Aude Murail

A Livre Paris, une conférence d’une heure avec Marie-Aude Murail au sujet de sa série "Sauveur et fils" valait bien la peine d’une heure de métro.

Un contenu proposé par Le bal littéraire des sardines
Dormir en attendant Livre Paris

Dormir en attendant Livre Paris

Un étrange phénomène plonge les femmes du monde entier dans un sommeil profond même au sein des locaux de la maison d’édition Albin Michel.

Un contenu proposé par Le bal littéraire des sardines
Connaissez-vous les éditeurs protestants ?

Connaissez-vous les éditeurs protestants ?

Le Salon du Livre de Paris se tient du 16 au 19 mars. Mais l'actualité littéraire protestante, c'est toute l'année sur Regardsprotestants ! Rapide présentation de nos éditeurs partenaires.

Un contenu proposé par Regards protestants

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Le bal littéraire des sardines

Le blog littéraire de Margot Dimitrov. Cette libraire trentenaire nous fait découvrir ce qu’elle aime lire, regarder comme films ou séries… avec un petit système de notation fait de sardines !

Derniers contenus du partenaire