Pourquoi le dernier livre d’Anna Gavalda m’a laissée de marbre

Pourquoi le dernier livre d’Anna Gavalda m’a laissée de marbre

Dix-sept ans après Je voulais que quelqu’un m’attende quelque part, Anna Gavalda renoue avec le recueil de nouvelles.

Un contenu proposé par Le bal littéraire des sardines

Publié le 8 septembre 2017

Auteur : Margot Dimitrov

Lire directement l’article sur Le bal littéraire des sardines

L’engouement médiatique n’ est plus le même, je trouve : un petit encart annonçant la parution de Fendre l’armure d’Anna Gavalda dans Livres Hebdo, un court article dans Le Nouvel Observateur, ont tout de même aiguisé ma curiosité. Même si son dernier roman Billie m a bien découragée au bout de deux pages, Anna Gavalda est mon auteur de prédilection avec Marie – Sabine Roger.

Elles ont de nombreux points communs : avoir écrit pour les enfants dans un premier temps, leurs livres parlent de la société actuelle et mettent en scène des personnages de différentes générations qui […]

Lire la suite sur Le bal littéraire des sardines

Dans la même rubrique...

#BonneLecture : « Pensées diverses sur la comète »

Un ouvrage de Pierre Bayle, paru aux éditions Flammarion.

Un contenu proposé par Service radio – FPF

Les confins du monde

Ce douzième long métrage du réalisateur Guillaume Nicloux, (sélection Quinzaine des Réalisateurs 2018) nous entraîne en Indochine en 1945 sur les pas de Robert Tassen, un jeune militaire français !

Un contenu proposé par Pro-Fil

Turquie, l’heure du bilan

De Thrace à Hakkari, d’Adana à Samsum, les histoires singulières que l’auteure nous rapporte dessinent les contours de ce basculement de la société turque.

Un contenu proposé par Éditions Empreinte temps présent

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Le bal littéraire des sardines

Le blog littéraire de Margot Dimitrov. Cette libraire trentenaire nous fait découvrir ce qu’elle aime lire, regarder comme films ou séries… avec un petit système de notation fait de sardines !

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants