Pro-Fil, un autre regard sur le film

Pro-Fil, un autre regard sur le film

Saviez-vous que, derrière la critique de film que vous trouvez tous les mois dans votre mensuel, il y a une association regroupant des fanas de cinéma ?

Un contenu proposé par Paroles Protestantes - Paris

Publié le 20 avril 2017

Auteur : Stéphane Griffiths

Protestants-filmophiles, ou promouvoir les films dans nos Églises et au-delà, sont les deux déclinaisons de Pro-Fil. Cette association d’inspiration protestante entend promouvoir, comme témoins de son temps, les films dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain, tels étaient les propos de son fondateur, le pasteur John Domon en 1992.

À l’Église de Poitiers, l’activité a démarré dans la volonté d’ouvrir ses portes et d’accueillir, autour d’un film, des paroissiens mais aussi leurs amis. En octobre, avec Juste la fin du monde de Xavier Dolan (PO de septembre 2016), il a été question de la mort, de la rédemption et de la difficulté de communiquer. Puis en décembre, I Daniel Blake de Ken Loach, où le débat était plus difficile dans la mesure où le propos, chômage et nouvelles pauvretés, est assez consensuel. Le secours d’un travailleur social et d’une responsable de la Cimade a permis de confronter le système britannique au français. Fin février, avec Américan Honey d’Andréa Arnold (PO de février 2017) qui retrace l’itinéraire erratique d’une toute jeune américaine en recherche d’une raison de vivre, le débat était orienté sur comment comprendre les émotions de ces jeunes sans espoir. Autour d’un film donc, tout porte au débat et à l’accompagnement de nos recherches spirituelles.

Personnellement, j’ai toujours craint les « ciné club », où après un film de deux heures ou plus, il fallait encore mobiliser son attention pour discuter quand je n’avais qu’une envie : aller me coucher… Pour ces soirées Pro-Fil, chacun va voir le film au cinéma dans les semaines précédentes (en général un cinéma associatif où ne passent pas les blockbusters américains…), puis les participants se retrouvent pour en parler, pendant une heure, une heure et demi. Certains demandent de programmer des films anciens fortement chargés en spiritualité. Pro-Fil préfère les films « qui sortent », ancrés dans l’actualité cinématographique et l’association est d’une grande aide pour indiquer ce qui va sortir afin d’organiser la soirée à l’avance.

Comme le dit le site de l’association, l’objet de ces groupes est de promouvoir le cinéma comme un témoin de notre époque, et d’avoir une réflexion chrétienne sur notre temps à travers le cinéma.

http://www.pro-fil-online.fr/

Presse régionale protestante

Retrouvez d’autres articles de Paroles Protestantes Paris sur le site de la Presse régionale protestante.

Dans la même rubrique...

Prix Farel : l'humain sacralisé sur la pellicule

Prix Farel : l’humain sacralisé sur la pellicule

Courts, moyens ou longs métrages: les films que nous vous présentons ici sont tous sélectionnés pour le Prix Farel qui a lieu fin octobre.

Un contenu proposé par Réformés
La couleur des sentiments

La couleur des sentiments

Ce roman est un coup de cœur. Le thème de l’histoire ? L’amour que l’on porte aux autres malgré sa différence.

Un contenu proposé par Le bal littéraire des sardines
Qui sont exactement les mennonites ?

Qui sont exactement les mennonites ?

Quelles sont leurs différences avec les amish ? Le sociologue Frédéric de Coninck rappellent les singularités du mouvement mennonite.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Paroles Protestantes – Paris

Paroles protestantes – Paris est le journal des réformés et luthériens en Région parisienne. Il apporte tous les mois à ses lecteurs informations et réflexions. Un dossier, préparé avec la presse régionale protestante, aborde chaque mois un thème de société.

logo

Derniers contenus du partenaire