Quand on a 17 ans

Dernier film d'André Téchiné, « Quand on a 17 ans » nous conte l'histoire de deux adolescents que tout semble opposer mais qui vont finir par découvrir et accepter leur homosexualité !

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 4 mai 2016

Auteur : Maguy Chailley

Lire directement l’article sur Pro-Fil

Scénario très intelligent qui mêle la problématique principale (comment deux adolescents découvrent et acceptent leur homosexualité) à des événements et épisodes qui donnent chair aux personnages principaux et à ceux qui les entourent.

Ainsi Tom, enfant adopté, qui est renvoyé au problème de ses origines et du fait qu’il est là, dans cette ferme montagnarde, lui, métis, lorsque sa mère se découvre enceinte : serait-il là si les grossesses antérieures de sa mère n’avaient pas toutes tourné court ?

Ainsi Damien, visiblement plus porté sur la poésie, les mathématiques et la cuisine que sur les performances physiques mais dont le père, militaire, mobilisé dans des opérations dangereuses, est une incitation à s’entraîner au combat avec un voisin ancien militaire.

Ainsi cette mère de Damien, médecin attentif à ses patients, pleine de tendresse pour ce fils avec qui elle passe de nombreux moments, lors des absences de son mari (excellente Sandrine Kiberlain dont le naturel est stupéfiant).

Ainsi ces quelques séquences de la vie scolaire, tout à fait réalistes (cours de français, d’histoire, d’éducation physique, entretien avec le proviseur pour raisonner les deux adolescents qui ne cessent de s’affronter…). Les personnages ont donc de l’épaisseur et l’approche que font l’un de l’autre Tom et Damien s’inscrit dans une vie « normale ». […]

Lire la suite sur Pro-Fil

Dans la même rubrique...

Sister Rosetta Tharpe, la femme qui inventa le Rock’n Roll

L'éditeur Eric Peyrard présente le livre "Rosetta, la femme qui inventa le Rock'n Roll". Une biographie de Jean Buzelin sur une icône méconnu du rock’n’roll.

Un contenu proposé par Campus protestant

« Pieces of a Woman », un drame intime

Le film mérite d’être vu, au moins pour son extraordinaire scène d’ouverture et pour la performance de son actrice principale.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

Patrick Dewaere – À part ça, la vie est belle

"Bande dessinée en fugue", une chronique de Thierry Saint-Solieux, au micro de Fabrice Henriot.

Un contenu proposé par Radio Semnoz

Lupin, on attend déjà la suite !

C’est l’énorme carton télé de ce début d’année et je m’en félicite. Omar Sy et son Lupin sur Netflix est en train de pulvériser tous les records, en France et à l'international.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire