Sorry We Missed You

Ken Loach, débute dans la réalisation de films télévisés consacrés à des problèmes sociaux et reçoit la Palme d'or en 2006 pour Le vent se lève et en 2016 pour Moi Daniel Blake qui a aussi reçu le Prix du jury œcuménique.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 29 mai 2019

Auteur : Nicole Vercueil

Lire directement l’article sur Pro-Fil

Rick, pour se constituer un premier apport pour l’achat d’un futur appartement, décide de prendre de l’indépendance en devenant un chauffeur-livreur franchisé. Abby son épouse, aide soignante à domicile, accepte de vendre sa voiture pour acheter le camion qui permettra de remettre en selle la petite famille.

La famille dont traite ici Ken Loach n’est pas complètement démunie. Nous avons affaire à une nouvelle forme d’exploitation, puisque Ricky est travailleur indépendant, propriétaire et seul responsable de son instrument de travail […]

Lire la suite sur Pro-Fil

Dans la même rubrique...

The Truman Show… des marches pour s’élever vers la liberté

L’affiche du Festival de Cannes 2022 rend hommage au film "The Truman Sow". L’occasion de revenir sur ce chef d’œuvre sous l’angle de la métaphore spirituelle.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

Elvis… maintenant (ou jamais !)

C’est LA sortie cinéma du jour : Elvis. Le film retrace le parcours incroyable du King et ses rapports complexes avec son manager, le Colonel Parker interprété par un méconnaissable et surprenant Tom Hanks.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

Cinéma : pourquoi les Français boudent-ils les salles depuis leurs réouvertures ?

Perte d’habitude, prix du billet, plateformes de streaming : une enquête révèle les raisons qui expliquent la baisse de fréquentation des salles de cinéma.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

« Sweat », chronique d’une solitude d’aujourd’hui

Sweat propose de montrer l’envers du décor, en suivant le quotidien d’une influenceuse très populaire sur les réseaux sociaux.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast