Sybille de Dietrich

Sybille de Dietrich

On sort de ce livre heureux d’avoir cheminé avec une femme sensible et attachante.

Un contenu proposé par LibreSens

Publié le 22 août 2019

Lire directement l’article sur LibreSens

Voici le beau livre, abondamment et intelligemment illustré, d’un éditeur alsacien réputé.

Sa préface signée Mellon, Turckheim, Dietrich, ainsi que l’avant-propos de Daniel Fischer, situent l’intérêt du livre et ouvrent l’appétit. Ils nous font entrer dans son espace européen, de la Normandie à Hambourg, Bâle, Strasbourg et le nord de l’Alsace, dans un microcosme parisien et dans la période historique de l’Aufklärung, les Lumières, l’espoir rousseauiste de la Révolution, la Terreur, la réorganisation par Bonaparte.

Consulter ensuite la bibliographie et les notes montre que, s’il se lit comme un roman, c’est en fait l’excellent documentaire de toute une époque économique et sociale, avec les maîtres de forges alsaciens, les paysans et forestiers, l’aristocratie éclairée et ses salons culturels-relationnels, ses situations financières aux péripéties alarmantes, l’exil des « émigrés » de l’ancien régime se retrouvant « sans papiers ».

Dans ce monde où la guillotine et la guerre, avec des éclaircies périodiques, hantent la vie, et où l’aspiration à la liberté se conjugue au besoin du rétablissement d’un ordre global, le lecteur est guidé par de nombreux extraits épistolaires très éclairants. L’atmosphère de l’époque est à l’émotivité. On assiste à […]

Lire la suite sur LibreSens

Sur le même thème

Dites-lui que je l’aime

C’est une longue lettre que Clémentine Autain adresse à sa mère, Dominique Laffin décédée il y a plus de 30 ans.

Un contenu proposé par LibreSens
La comtesse Greffulhe

La comtesse Greffulhe

Marcel Proust l’a rêvée avant de la connaître. Il ne la rencontre qu’en 1893, fasciné et bouleversé par sa beauté.

Un contenu proposé par LibreSens
Venise à double tour

Venise à double tour

Jean-Paul Kauffmann s'intéresse aux 49 églises de Venise, fermées, abandonnées, zones d'ombre et d'oubli de la ville.

Un contenu proposé par LibreSens

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

LibreSens

Le blog LibreSens publie des comptes rendus de lecture écrits non par des critiques littéraires ou des journalistes, mais par des lecteurs avertis (pasteurs, laïcs engagés, théologiens, historiens, philosophes, biblistes…), ce qui constitue son originalité. LibreSens est le Club de lecture des amis du CPED (Centre protestant d’étude et de documentation).

Derniers contenus du partenaire

7e convention du Forum protestant