Tom Cruise a également séduit la presse dans un remarquable entretien avec Didier Allouch où l’acteur a particulièrement exprimé son immense amour pour le cinéma (au-delà de son travail d’acteur).

Beaucoup de spectateurs (et que dire des spectatrices) ont craqué en 1986 pour Tom Cruise dans le rôle de l’aviateur Pete “Maverick” Mitchell, et aujourd’hui l’attitude arrogante et téméraire de Maverick est de retour. Il n’a jamais renoncé à son statut d’aviateur de la Navy et est considéré comme l’homme le plus rapide du monde.

Top Gun : Maverick se déroule environ 30 ans après les événements de l’original et Maverick a constamment évité les promotions pour pouvoir faire ce qu’il aime le plus : piloter des avions. Il est sur le point d’être cloué au sol pour de bon lorsqu’il est renvoyé à l’école Top Gun pour former un groupe de brillants pilotes en vue d’une mission top secrète – osons dire impossible – qui sera l’ultime test de leurs compétences. C’est aussi un retour qui lui permet de faire table rase de son passé.

Il ne pourrait y avoir de  suite à Top Gun sans Cruise. La façon dont son personnage est incorporé au logo du film en dit long. Mais il a également réuni des talents tels que le réalisateur Joseph Kosinski, le producteur Jerry Bruckheimer et le scénariste Christopher McQuarrie, avec, devant la caméra, Ed Harris, Val Kilmer, Jon Hamm, Jennifer Connelly, un Miles Teller renaissant et Glen Powell, dans ce qui pourrait être son rôle de révélation. Le tout représente un peu plus de deux heures de divertissement palpitant, riche en adrénaline, rempli de spectacle, d’émotion, de nostalgie et d’une pointe d’humour.

Créer une suite digne de ce nom à un film quasi légendaire était évidemment risqué. Le film doit plaire aux fans de l’original, mais il doit aussi attirer un tout nouveau public.

La première moitié du film s’adresse ainsi aux fans de Top Gun, le passé dirigeant l’action. On retrouve cela jusque dans la géniale bande-son rétro-rock – y compris Danger Zone – mais aussi les rivalités personnelles, les séquences de vol et même une version 2022 de ce match de beach-volley musclé, sauf que cette fois, c’est du football. Ils sont tous là !

La suite offre une nouvelle histoire haletante et rejoindra sans doute les nouveaux spectateurs. Sur le plan des acrobaties aérienne, ce que ce film nous offre est tout simplement exceptionnel. De plus, les émotions sont souvent à fleur de peau. Et puis Lady Gaga y ajoute sa voix pour ce qui peut devenir le nouveau tube pour une nouvelle génération…

Améliorant la narration de son prédécesseur tout en restant fidèle à ce qui définissait l’original, Top Gun : Maverick est un film suspendu hors du temps, qui se délecte des frissons de la vieille école sans se sentir coincé par elle.

Il est difficile d’imaginer un divertissement cinématographique plus enivrant, alors faites-vous une faveur et ne le manquez pas. Sortie le 25 mai !