Tunisie, une révolution en pays d'islam

Tunisie, une révolution en pays d’islam

Selon les propres termes de l'auteur, « une révolution politique n'entraîne pas forcément une révolution culturelle ».

Un contenu proposé par LibreSens

Publié le 22 novembre 2018

Lire directement l’article sur LibreSens

La révolution tunisienne s’étend sur quatre semaines : du 17 décembre 2010, jour de l’immolation par le feu de Mohamed Bouazizi, à la fuite du président Ben Ali, le 14 janvier 2011. Elle est généralement vue comme un élément du printemps arabe méditerranéen qui n’a malheureusement pas réussi à faire triompher la démocratie. Mais en Tunisie, la révolution a été suivie de quatre années de travail institutionnel, qui ont abouti à la mise en place d’un régime parlementaire sur la base d’une constitution civile. C’est bien une démocratie qui s’est installée dans le pays, bien que menacée par l’islamisme radical. Les observateurs occidentaux peuvent y dénoncer à loisir la fragilité du pouvoir avec les rivalités qui déchirent ses dirigeants. Mais, selon les propres termes de l’auteur, « une révolution politique n’entraîne pas forcément une révolution culturelle ».

Yadh Ben Achour est un témoin majeur de cette révolution. Juriste internationalement reconnu, spécialiste de droit constitutionnel, opposant au régime Ben Ali, il a fait partie dès le début de la Commission de la Réforme politique. Il est devenu ensuite le président de la « Haute Instance pour la Réalisation des Objectifs de la Révolution » (HIROR), dès le 18 février 2011. Par ailleurs, sur le plan international il est membre fondateur de l’Académie internationale de Droit constitutionnel, et il a été nommé membre du Comité des Droits de l’Homme de l’O.N.U., en 2012.

Son ouvrage invite le lecteur à considérer la Tunisie dans ce qui lui est propre. À la différence d’autres révolutions qui ont amené des transformations sociales ou culturelles fondamentales, comme […]

Lire la suite sur LibreSens

Sur le même thème

Tunisie

Tunisie. Une révolution en pays d’islam

Quel bilan peut-on tirer de la révolution tunisienne, en pays d'islam ?

Un contenu proposé par Labor et Fides

Les mutations de l’Église Réformée de Tunisie

Avec l'arrivée en Tunisie de jeunes étudiants ou migrants d'origine subsaharienne, cette Église est devenue depuis le début des années 2000 un lieu de rencontre entre des protestants qui vivent leur foi de manières très diverses.

Un contenu proposé par Mission – Défap

Gwennaëlle, assistante d’éducation en Tunisie

Partie comme assistante d’éducation à Tunis, Gwennaëlle Taesch revient aujourd’hui sur sa mission qui touche bientôt à sa fin. Elle dresse un bilan plutôt positif.

Un contenu proposé par Mission – Défap

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

LibreSens

LibreSens est le Club de lecture des amis du CPED (Centre protestant d’étude et de documentation). Le blog LibreSens publie des comptes rendus de lecture écrits non par des critiques littéraires ou des journalistes, mais par des lecteurs avertis (pasteurs, laïcs engagés, théologiens, historiens, philosophes, biblistes…), ce qui constitue son originalité.

Derniers contenus du partenaire

Abonnez-vous à un média protestant !