Un peu de louange musicale

Un peu de louange musicale

Et si on écoutait l'album « TextUre » de Thierry Ostrini ? Retour sur un artiste qui fait du bien artistiquement et humainement.

Un contenu proposé par ArtSpi'in

Publié le 27 novembre 2016

Auteur : Jean-Luc Gadreau

Au cinéma, il y a des retours qui souvent font un peu de peine. Le nième numéro d’un premier film qui avait bien marché… ou, parfois plus pathétique encore, la tentative de retour sous les feux de la rampe d’un acteur qui a connu jadis son heure de gloire, mais qui hélas aujourd’hui ne fait plus recette. En matière de musique on assiste aussi parfois à ce même effet… pas très cool. Alors rassurez-vous, c’est précisément d’un exemple contraire dont j’aimerai vous parler. Celui de Thierry Ostrini qui nous fait le bonheur de revenir tranquillement avec un album de 7 titres.

Pour beaucoup, Thierry demeure l’ex-EXOlyricist (et EXOchanteur). Un artiste qui a influencé considérablement la louange contemporaine francophone pendant dix années aux côtés de Chris & Laura Christensen. Ensuite, en solo, il nous a fait apercevoir quelques autres facettes de sa personnalité en 2005 avec Lo-pop. Puis plus rien ou presque… jusqu’à aujourd’hui donc et cet album « TextUre ». Un mot qui rime avec « OuvertUre ». Ce qui n’est précisément pas un hasard. Oser l’ouverture… tout un programme, qui convient terriblement à Thierry et ses chansons.

Un album qui s’écoute facilement, qui apporte une vraie fraicheur et qui est abordable par tous. Tiens, justement en plus, ce « par tous » ou « pour tous » correspond aussi au projet soutenu par la vente de ce CD. L’album « textUre » est en effet le fruit d’une collaboration entre l’association « Entraide Le Relais » et Thierry Ostrini, qui parraine le projet de la résidence intergénérationnelle « Le Parc » à Mundolsheim. Conjuguer les talents pour promouvoir le vivre ensemble… Mais revenons aux chansons.

Si Thierry reste dans un univers sonore assez habituel, bien que l’apport de quelques couleurs lounge-électro élargi le spectre musical, il y a une puissante confirmation que son énorme talent se trouve dans l’écriture des textes. Une facilité pour jouer avec les mots. Donner un sens profond aux choses tout en surfant sur une certaine légèreté verbale pas désagréable et qui n’effraie pas, ne bouscule pas ou juste ce qu’il faut pour réfléchir…

De quoi parle-t-il ? Où veux-t-il m’emmener ?… Car oui, avec Thierry un album est toujours une progression, un chemin qui prend là un virage pour nous ouvrir à de nouveaux horizons où une éclosion de petits tableaux de la vie courante se présentent alors à nous.

En tout cas, TextUre marque le retour d’un artiste qui fait du bien, dans tous les sens du terme… du bien artistiquement et, tout autant, humainement.

Découvrez d’autres contenus sur le blog ArtSpi’in

Dans la même rubrique...

Les victorieuses. Interview de Laetitia Colombani

A l'occasion de la sortie de son livre Les victorieuses en version poche, l'écrivaine Laetitia Colombani répond aux questions de la librairie 7ici.

Un contenu proposé par Campus protestant

« Black Squaw », un modèle universel d’émancipation

Une BD pour découvrir la destinée hors du commun de Bessie Coleman, première aviatrice noire de l’Histoire.

Un contenu proposé par Radio Semnoz

Tenet, ou comment jouer avec le temps

Ou avec nos nerfs ! Christopher Nolan nous projette dans une dimension qui dépasse le temps. Pas vraiment un voyage dans le temps, plutôt un renversement temporel, bien plus ardu à comprendre.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Cherchez d’abord, une étude musicale en 2 actes (2)

Grâce à l’analyse d’œuvres musicales du XXe siècle, différentes pistes de réflexion pour chercher la Question.

Un contenu proposé par Pensées d’un musicophile

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

ArtSpi’in

Cinéma, culture, sport, spiritualité, société… Autant de sujets de prédilection du blog de Jean-Luc Gadreau, ArtSpi’in. Jean-Luc Gadreau est pasteur, auteur, mais aussi attaché de presse du Jury œcuménique au Festival de Cannes.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram