Analyse

Un regard chrétien sur le cinéma

Depuis que le cinéma existe, les chrétiens ont proposé des réponses théologiques ou une lecture théologique du cinéma.

Un contenu proposé par Point-Théo

Publié le 30 septembre 2020

Auteur : Vincent Miéville

Lire directement l’article sur Point-Théo

Peut-on parler d’un regard spécifiquement chrétien sur le cinéma ? Depuis que le cinéma existe, ou du moins depuis qu’il a marqué significativement de son empreinte la culture humaine, les chrétiens ont proposé des réponses théologiques ou une lecture théologique du cinéma. Au fil de l’histoire, différentes postures se sont dégagées, allant du rejet pur et simple jusqu’à une démarche d’appropriation, certains assumant même la possibilité d’une expérience spirituelle significative à travers le visionnage d’un film. Si peu de chrétiens aujourd’hui sont dans le rejet par principe, il arrive que des films, dont le sujet ou l’histoire sont considérés comme moralement répréhensibles ou théologiquement condamnables, soient boycottés, avec des pétitions à l’appui, au nom de « valeurs chrétiennes ». Et il n’est pas rare, parmi les protestants évangéliques, de voir se manifester une prudence voire une méfiance de principe à l’égard des films, sauf, évidemment, des films « chrétiens[1] ».

Or il me semble indispensable, en tant que chrétien, d’entrer en dialogue avec les films et les séries (il faut les mentionner, avec le développement exponentiel des plateformes de streaming : elles participent de la même démarche artistique), au nom d’un double impératif missiologique et théologique. Le cinéma et les séries sont en effet les incontournables de la culture populaire aujourd’hui (avec la musique et les jeux vidéo). Impossible donc de ne pas s’y intéresser, si nous voulons être en phase avec nos contemporains, et si nous sommes soucieux de vivre et transmettre l’Évangile de façon culturellement pertinente.

Un impératif théologique

L’impératif théologique d’un dialogue avec la culture en général, et du cinéma en particulier, repose d’abord sur une théologie de la création. Un théologien catholique parlerait ici du caractère sacramentel de la création, ce qu’on hésiterait sans doute à faire d’un point de vue protestant. Mais nous pourrions parler de révélation générale et de grâce commune. Il ne me paraît pas abusif de considérer l’art comme une expression de l’image de Dieu en l’homme, et par là même un vecteur possible de révélation du transcendant. On peut mentionner ici les généalogies de Genèse 4.17-22 qui […]

Lire la suite sur Point-Théo

Vous pourriez aimer aussi

L’être humain corps et âme. Un débat stérile ?

L’être humain corps et âme. Un débat stérile ?

Il me semble que penser l’être humain en trois parties (le corps matériel, l’âme et l’esprit immatériels) est considéré comme assez naturel.

Un contenu proposé par Point-Théo

Trois ressources pour découvrir la foi

La maison d’édition BLF, le collectif d’artistes engagés Majestart et le blog de ressources chrétiennes Tout Pour Sa Gloire se sont en effet associés pour sortir trois outils très utiles pour l’Église et la mission.

Un contenu proposé par Point-Théo

Apprendre à vivre dans un monde qui soupire

Reconnecter avec ce qu’il y a de plus sombre dans condition humaine ne doit pas nourrir notre cynisme.

Un contenu proposé par Point-Théo

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Point-Théo

Un blog qui a pour objectif d’encourager et nourrir la réflexion biblique et théologique. Alimenté par plus de 40 auteurs, Point-Théo propose des contenus à destination des responsables et des chrétiens engagés souhaitant aller plus loin.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram