Yomeddine

Beshay, lépreux aujourd’hui guéri, n’avait jamais quitté depuis l’enfance sa léproserie dans le désert égyptien. Après la disparition de sa femme, il décide de partir à la recherche de ses racines.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 12 décembre 2018

Auteur : Alain Le Goanvic

Lire directement l’article sur Pro-Fil

D’abord, il y a cette terrible maladie qui fait peur et honte depuis les temps immémoriaux. Le réalisateur a eu l’idée du film en tournant The Colony, un court-métrage de 15 minutes sur les résidents d’une léproserie au nord du Caire, prenant conscience que « la lèpre est plus un problème social que médical ». Choisissant un non-acteur lépreux, défiguré, qui fait partie des exclus de la société […]

Lire la suite sur Pro-Fil

Dans la même rubrique...

2021 au cinéma, une année riche de promesses et d’incertitudes

Au cinéma, les suites de franchises se bousculent au portillon de 2021, mais les cinéphiles devront s’armer de patience !

Un contenu proposé par Réforme

1939, aux racines du Nouveau Messager

En mai prochain, Le Nouveau Messager sortira son 60ème numéro et fêtera ses dix ans d’existence depuis la création de sa formule bimestrielle en 2011.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

Diwali, la fête hindouiste des lumières

Dans certaines régions de l’Inde, la célébration de Diwali coïncide avec la fin des récoltes.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

« Dieu au banc des accusés »

Dans ce recueil d'essais et de discours, publiés pour la plupart entre 1942 et 1948 et rassemblés après sa mort, C. S. Lewis fait le constat de la fin d’une époque, celle où Dieu portait un jugement sur l’homme.

Un contenu proposé par Éditions Empreinte temps présent

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire