Al Mowafaqa : une aventure à la croisée des cultures et des religions

L'Institut Al Mowafaqa a formé en cinq années d'existence 300 étudiants à une « culture du dialogue » interreligieux. Cette formation unique reste pourtant trop peu connue en France.

Un contenu proposé par Mission - Défap

Publié le 30 novembre 2017

Lire directement l’article sur Mission - Défap

La montée des tensions sur fond de radicalisations religieuses illustre chaque jour la nécessité d’entretenir le dialogue interreligieux. Le phénomène traverse les frontières et aucune région du monde ne peut prétendre être épargnée. Mais comment dialoguer sans connaître l’autre, ce qui fonde sa foi – comment même un dialogue est-il possible si la parole de l’autre semble attaquer les bases de ma propre foi ? Les questions fondamentales sont les mêmes de l’Afrique à l’Europe, même si les enjeux géopolitiques diffèrent. Un organisme unique, l’institut œcuménique de théologie Al Mowafaqa (mot qui signifie «l’accord»), centre de formation religieuse installé à Rabat, au Maroc, se consacre entièrement à cette problématique du dialogue interculturel et interreligieux. Il est soutenu par le Défap, à la fois par un financement direct et par l’envoi de boursiers.

Bernard Coyault, directeur de l’Institut, a été sollicité dès 2011 pour réfléchir avec un petit groupe rassemblant protestants et catholiques à la mise en place de ce lieu de formation des cadres laïques. Il témoignait en février dernier : «L’intuition originelle du projet était de créer un lieu où l’on peut rencontrer l’autre avec une certaine exigence intellectuelle, en s’appuyant notamment sur l’expérience des cours «à deux voix»  […]

Lire la suite sur Mission - Défap

Dans la même rubrique...

L'aventure du temple de Djibouti

L’aventure du temple de Djibouti

Dans son livre « Le nouveau temple protestant de Djibouti », l'architecte-théologien Nicolas Westphal revient sur près d'une décennie d'un chantier porté par de multiples partenaires, dont le Défap.

Un contenu proposé par Mission – Défap
Privés de leurs églises, les fidèles rwandais se rassemblent chez eux

Au Rwanda, des cultes à domicile

Depuis que le gouvernement rwandais a fermé de nombreux lieux de culte qui n’étaient pas aux normes, les fidèles peinent à trouver des endroits où se recueillir.

Un contenu proposé par Réformés
"Il est grand temps d'ordonner les femmes"

« Il est grand temps d’ordonner les femmes »

Rencontre avec Samuel Ngayihembako, ancien étudiant en théologie à l’Université de Genève, désormais à la tête d’une communauté baptiste de près de 450 000 personnes au Congo.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Mission – Défap

Mensuel protestant depuis 1823, Mission est le Journal du Service protestant de mission, le Défap. Ce service d’Églises accompagne, soutient, facilite et encourage l’activité missionnaire.

Derniers contenus du partenaire