Camille, envoyée à l’école Kallaline

Partie en septembre dernier à l’école Kallaline avec le Défap, Camille Voltzenlogel nous donne aujourd’hui de ses nouvelles.

Un contenu proposé par Défap

Publié le 25 mai 2017

Lire directement l’article sur Défap

Camille a 18 ans. Elle est assistante d’éducation à l’école Kallaline de Tunis. Lors de sa session de formation en 2016, c’était la benjamine du groupe. Après avoir passé un bac ES à Colmar, cette alsacienne protestante a choisi de partir 10 mois comme VSCI avec le Défap.

« Il y’a 3 ans j’étais partie en Egype avec le groupe de jeunes de la paroisse de Colmar. On était allés au Caire, à l’orphelinat Fowler. Cela m’a donné envie de m’investir dans un projet de missionnaire et de repartir là-bas. J’ai fini mon bac et je voulais partir avant de commencer des études pour pouvoir apprendre d’une autre culture et apprendre sur moi-même. Je me suis dit plutôt que démarrer maintenant les études, autant partir et me rendre utile. »

La mission Kallaline proposée à Camille lui convient parfaitement. La jeune fille adore les enfants et l’animation. Elle a d’ailleurs passé son BAFA (Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur) durant son adolescence.   « J’adore l’animation, c’est d’ailleurs ça qui m’a attiré dans cette mission à Kallaline, c’est le fait que ce soit avec des enfants ». […]

Lire la suite sur Défap

Dans la même rubrique...

Une attaque contre une église protestante fait plus de 20 morts

Une attaque contre une église protestante fait plus de 20 morts

Une vingtaine de Burkinabés chrétiens ont été tués dimanche dans le nord du pays.

Un contenu proposé par
Soutien à la formation en théologie de femmes au Congo

Soutien à la formation en théologie de femmes au Congo

Une dizaine d’Eglises cantonales ont contribué au financement de la formation théologique de jeunes femmes en vue de la création d’un ministère féminin au sein d’une communauté baptiste.

Un contenu proposé par Réformés

Haïti au cœur des préoccupations du Défap

Le Défap est engagé en Haïti au moyen d’une plateforme dédiée, mise en place par la Fédération protestante de France.

Un contenu proposé par Défap

Les réformés suisses de moins en moins nombreux

En 40 ans, les réformés suisses sont passés de 45 % à 24 % de la population totale. Les « sans religion » eux, ont grimpé de 1 % à 25 %.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Défap

Le Défap est le service missionnaire de trois Églises protestantes de France : l’EPUdF, l’Unepref, l’UEPAL. Il accompagne, soutient, facilite et encourage l’activité missionnaire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram Les dossiers thématiques de Regards protestants