Centrafrique : vers la normalisation ?

Centrafrique : vers la normalisation ?

Le président du Défap, le pasteur Jean-Arnold de Clermont, se rend en Centrafrique du 16 au 21 février 2016. L’occasion de faire le point sur la situation politique du pays.

Un contenu proposé par Défap

Publié le 13 février 2016

Lire directement l’article sur Défap

Second tour de l’élection présidentielle le 14 février

À l’issue du premier tour de l’élection présidentielle, et malgré des irrégularités dans le comptage des voix qui ont eu pour résultat d’invalider les scrutins législatifs, ce sont bien deux anciens Premiers ministres qui se sont retrouvés face à face, mais pas ceux que l’on croyait.

Avec 24 % des voix, Anicet-Georges Dologuélé, ancien Premier ministre de feu le président Ange-Félix Patassé, est en tête. Il avait eu la bonne idée de passer un accord politique avec Kwa Na Kwa, parti de l’homme qui avait renversé Patassé en 2003, l’ancien président François Bozizé. À la surprise générale, son challenger est Faustin-Archange Touadéra, 19 %. Lui était le dernier Premier ministre de François Bozizé, avant le coup d’État du 24 mars 2013 qui lui a coûté sa place.

Le second tour, prévu pour le 14 février en même temps que la répétition du premier tour des législatives, départagera ces deux poids lourds de la vie politique centrafricaine.

Après l’investiture du nouveau chef de l’État et la remise en marche de la Chambre, il est fort probable que les Français mettront fin à l’opération militaire Sangaris, laissant le soin de la sécurité intérieure à la force des Nations unies (Minusca) et à ce qui subsiste des forces de l’ordre centrafricaines. […]

Lire la suite sur Défap

Dans la même rubrique...

Mahalia Jackson, une reine du gospel de grande piété chrétienne

Son œuvre et ses voyages en France ont impacté la francophonie. Le sociologue Sébastien Fath, auteur de “Gospel et francophonie”, nous retrace son parcours en quatre volets.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

« Une prière véhémente » : Mahalia Jackson vue de Paris

Retour sur les fameux concerts de la salle Pleyel. Quelles ont été les réactions ? Comment sa foi a-t-elle été perçue ?

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

Années 1960, Mahalia Jackson, France et droits civiques

Mahalia Jackson revient en France à trois reprises à la rencontre du public, en 1961, 1968 et 1969, non seulement comme chanteuse d'exception, mais comme ambassadrice de l'émancipation des noirs américains.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

Mahalia Jackson : du Gospel à la salle Pleyel

A l'automne 1952, le public parisien l'attend, avec pour écrin, la salle Pleyel. Deuxième volet (2/4) de la série Mahalia Jackson et la France.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

UN CONTENU PROPOSÉ PAR