Être envoyé en Haïti

Marie-Bénédicte Loze est une ancienne envoyée du Défap. Elle revient sur sa mission en Haïti et nous livre ses sentiments.

Un contenu proposé par Défap

Publié le 10 juillet 2017

Lire directement l’article sur Défap

Qu’êtes vous devenue depuis la fin de votre mission ?

J’ai fini ma mission avec le Défap en novembre 2016, après deux ans et demi d’investissement passionnant et j’ai choisi de rester en Haïti. Je supervise un projet d’éducation pour la Finn Church Aid, une ONG finlandaise. Le projet vise à réhabiliter les écoles qui ont été endommagées par l’ouragan Matthew.

Qu’avez-vous retiré de cette expérience avec le Défap ?

Beaucoup de choses. Au niveau professionnel, j’ai aimé travailler avec la Fédération des écoles protestantes d’Haïti, une  ONG locale, présente sur le terrain depuis près de 30 ans, qui connait bien le secteur de l’éducation. J’ai beaucoup appris dans cette structure de taille humaine, avec des moyens modestes, qui m’a offert beaucoup de responsabilités.  Le travail était passionnant. J’ai apprécié l’approche du Defap : une organisation qui fait confiance à ses partenaires locaux. […]

Lire la suite sur Défap

Dans la même rubrique...

Bains de mer : l’héritage de Coraly Hinsch

L'histoire de Coraly Hinsch, figure du protestantisme francophone... et pionnière, notamment, dans le domaine des bains de mer thérapeutiques !

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

Francophonie déconfinée : le phénomène #OnEstEnsemble

Depuis mars 2020, la pandémie Covid19 avait tout d'une catastrophe industrielle pour les chrétiens pratiquants, habitués aux réunions dites "en présentiel". C'était compter sans deux facteurs...

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

La solidarité dans les veines

Sahra Mayala est née et a grandi en République démocratique du Congo (RDC). Après avoir terminé, en France, ses études en management de la solidarité internationale, elle regagne son pays natal en 2016.

Un contenu proposé par Croire et vivre

Rasalama et les 190 ans du christianisme malgache

C'est le 5 juin 1831, il y a 190 ans jour pour jour, qu'aurait eu lieu la première cérémonie de communion (Cène) dans une église malgache à Ambatonakanga.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

UN CONTENU PROPOSÉ PAR