La grève des femmes en Suisse : une pasteure témoigne

La grève des femmes en Suisse : une pasteure témoigne

Les femmes suisses sont dans la rue ce vendredi 14 juin pour réclamer le même salaire que les hommes.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 14 juin 2019

Auteur : Ousmane Yansané

C’est une journée pas comme les autres en Suisse. Sous le mot d’ordre “plus de temps, plus d’argent et du respect“, de nombreux syndicats  et associations féministes ont demandé aux femmes suisses de ne pas aller travailler ou de ne pas participer aux tâches ménagères. L’objectif principal de cette grève est de valoriser le travail de la femme. La Suisse reste un pays où le sexisme et le machisme demeure dans certains secteurs de la société. Cette mobilisation est le symptôme “d’un raz de bol” qui gangrène la vie professionnelle et privée des Suissesses.

Le point d’orgue de cette mobilisation est un défilé qui a démarré à 15h24 dans plusieurs villes. A Berne a lieu un rassemblement devant le palais fédéral. L’heure choisie symbolise le moment à partir duquel les femmes […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Les Haïtiens protestants entre consternation et sidération

Alors que l’arrestation du médecin haïtien Christian Emmanuel Sanon, le cerveau présumé de l’attaque, a été annoncée par la police haïtienne, la communauté chrétienne protestante se dit consternée.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Rasalama et les 190 ans du christianisme malgache

C'est le 5 juin 1831, il y a 190 ans jour pour jour, qu'aurait eu lieu la première cérémonie de communion (Cène) dans une église malgache à Ambatonakanga.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

Bains de mer : l’héritage de Coraly Hinsch

L'histoire de Coraly Hinsch, figure du protestantisme francophone... et pionnière, notamment, dans le domaine des bains de mer thérapeutiques !

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

Kä Mana (1956-2021) et la théologie de la reconstruction

Pour de nombreux chrétiens francophones, le théologien luthérien africain Kä Mana était un "maître". Pour ne pas dire un géant. Il s'en est allé il y a quelques jours, emporté par l'épidémie de Covid19.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire