« La Mission, ce n’est pas seulement pour les autres »

Neuf jeunes issus de paroisses de la région Est-Montbéliard sont venus découvrir le Défap. Mieux comprendre l'histoire de la Mission, voir comment elle se vit aujourd'hui et de quelles manières il est possible de s'y engager.

Un contenu proposé par Défap

Publié le 27 avril 2018

Lire directement l’article sur Défap

Jeudi 26 avril : au deuxième étage du 102 boulevard Arago, dans la « salle de cours » du Défap (celle-là même où avait lieu, au temps de la Société des Missions Évangéliques de Paris, la formation des futurs envoyés), un petit groupe est réuni en demi-cercle. Il y a là neuf jeunes venus de quatre paroisses de la région Est-Montbéliard et leurs accompagnateurs. Ils sont en train d’évoquer ensemble les quatre jours qu’ils viennent de passer dans la capitale. Quatre journées largement consacrées au Défap, à son histoire, à ses activités, mais aussi à des visites dans Paris liées aux thématiques de la découverte et de l’échange, comme le musée du Quai Branly ou le Centre Georges Pompidou.

Aux yeux de Dalip Hugon, coordinateur Jeunesse pour la région Est-Montbéliard de l’Église Protestante Unie de France, l’objectif du voyage était clair : « Susciter des vocations chez les jeunes ». Quel genre de vocation ? Celle de partir en mission à l’international à travers un Service Civique ou en tant que Volontaire de Solidarité Internationale, par exemple ; ou plus largement, toute forme d’engagement au service des autres à travers la Mission. Pari réussi, si l’on en juge par les réactions des jeunes visiteurs : « Ils se sont vraiment sentis accueillis au Défap, ils ont pu voir que c’est une maison qui vit, où l’on peut rencontrer des gens de divers horizons », estime Valérie Mitrani, accompagnatrice du groupe et pasteur d’Épinal, Thaon-les-Vosges et Remiremont. « Pour eux, cette visite représentait une vraie découverte. Les appréciations sont positives ; et dans le feu de l’action, il y en a même un ou deux qui ont dit […]

Lire la suite sur Défap

Sur le même thème

Service civique : s'engager avec le Défap

Service civique : s’engager avec le Défap

Pourquoi partir en mission de service civique avec le Défap ? Pour acquérir une expérience à l'international, développer ou acquérir de nouvelles compétences... Témoignages.

Un contenu proposé par Défap
A la découverte de l'Institut Al Mowafaqa

A la découverte de l’Institut Al Mowafaqa

En mars, une quarantaine d'étudiants et professeurs de l'Institut Protestant de Théologie se sont rendus au Maroc, à l'Institut Al Mowafaqa, organisme œcuménique soutenu par le Défap, pour s'initier au dialogue interreligieux.

Un contenu proposé par Défap
La mission de Camille à l’école Kallaline

La mission de Camille à l’école Kallaline

Camille a effectué un service civique de 10 mois à l’école Kallaline de Tunis avec le Défap. Elle revient pour nous sur sa mission et sur son apport !

Un contenu proposé par Défap

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Défap

Le Défap est le service missionnaire de trois Églises protestantes de France : l’EPUdF, l’Unepref, l’UEPAL. Il accompagne, soutient, facilite et encourage l’activité missionnaire.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants