Le Cepca à la rencontre du protestantisme français

L'obectif de cette visite est d'évoquer la crise anglophone et de favoriser le rapprochement des Églises camerounaises en France.

Un contenu proposé par Mission - Défap

Publié le 30 novembre 2018

Lire directement l’article sur Mission - Défap

Le Cameroun est un pays dans lequel le protestantisme a laissé une empreinte profonde. Les missions protestantes s’y sont succédé du XIXème au XXème siècle, venues des États-Unis, des divers pays d’Europe – ce qui inclut la SMEP, la Société des Missions Évangéliques de Paris, l’ancêtre du Défap. Les protestants ont construit les premières écoles, les premiers hôpitaux, la première université : l’Université protestante d’Afrique centrale (l’Upac), à Yaoundé. S’ils ne sont plus majoritaires, les protestants représentent encore aujourd’hui 26% de la population, le catholicisme étant à 40%, et l’islam à 20%. Les communautés protestantes les plus représentées sont les évangéliques, les baptistes, les presbytériens et les luthériens.

Dans ce pays où la vie religieuse est très active et très présente dans l’espace public, le Conseil des Églises protestantes du Cameroun (le Cepca) représente onze Églises luthériennes, réformées, baptistes et anglicanes. Anciennement nommé Fédération des Églises et Missions évangéliques du Cameroun (Femec), il est l’un des principaux partenaires du Défap dans le pays. Il représente, à travers ses diverses Églises membres, plus de 9 millions de fidèles, 10.000 temples (paroisses et lieux de cultes), environ 15.000 pasteurs, évangélistes et catéchistes ; ainsi que plus de 400 structures hospitalières (40% des hôpitaux camerounais sont des structures confessionnelles), et près de 1600 écoles.

Du 26 novembre au 2 décembre, deux représentants du Cepca sont en visite en France : il s’agit de son Secrétaire général, le pasteur Paul Ngando Mbende, et de son responsable de la Communication, le pasteur Gustav Ebai Tabi. Ils se sont entretenus lundi avec Jean-Luc Blanc, Secrétaire général du Défap, avant de rencontrer mardi François Clavairoly, Président de la Fédération protestante de France. Rencontres et entretiens.

Quels sont les principaux objectifs de votre visite en France ?

Pasteur Paul Ngando Mbende, Secrétaire général du Cepca : Le bureau exécutif du Cepca ayant été renouvelé depuis le mois de mai 2018, il était indispensable de renouer les contacts avec nos partenaires. La venue au Cameroun du Secrétaire général du Défap, le pasteur Jean-Luc Blanc, a été pour nous le facteur déclencheur qui nous a décidés à lancer ces visites. Nous sommes à Paris depuis le samedi 24 novembre ; notre première rencontre a eu lieu ce lundi, au Défap. Nous avons eu l’occasion d’évoquer avec Jean-Luc Blanc l’évolution de la crise anglophone […]

Lire la suite sur Mission - Défap

Sur le même thème

Cameroun : la mosaïque des protestantismes

Présent depuis le XIXe siècle, le protestantisme a laissé son empreinte au Cameroun. Mais dans un pays à la diversité fourmillante, les protestants sont eux-mêmes partagés en de multiples Églises...

Un contenu proposé par Mission – Défap

Rencontres avec l’Église protestante africaine

Si l'Église protestante africaine ne fait pas partie des partenaires historiques du Défap, des rapprochements ont lieu depuis quelques mois.

Un contenu proposé par Mission – Défap

“Pour nous, le christianisme c’est la vie”

Le christianisme n’est pas affaire de croyance ou de vérité théologique en Afrique, il est au cœur même de la vie. Témoignage de Serge Lourougnon.

Un contenu proposé par Campus protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Mission – Défap

Mensuel protestant depuis 1823, Mission est le Journal du Service protestant de mission, le Défap. Ce service d’Églises accompagne, soutient, facilite et encourage l’activité missionnaire.

Derniers contenus du partenaire

Abonnez-vous à un média protestant !